Quand mes enfants me manquent

d

C’était jouissif de les voir partir dimanche dernier avec leurs grands sourires, leurs valises plus grandes qu’eux, leur bonheur de rejoindre les copains pour aller skier et faire les fous durant une semaine en colo.

C’était jouissif  de regarder serialfather et serialbaby et de se dire que nous serions rien que nous trois pendant une semaine, que nous allions profiter autrement les uns des autres et qu’il y a aurait du bon dans leur absence.

C’est jouissif de me faire des journées avec mon serialbaby sans être interrompue par le rythme des grands.

C’est jouissif ce sentiment de manque.

Mais là…j’avoue que j’ai bien envie de les retrouver dans deux jours ! J’avoue que  si le manque d’eux a un je ne sais quoi d’intéressant, j’ai SUPER envie de les toucher, de les sentir, de les embrasser, de discuter avec eux, de les voir, de faire un énorme câlin, de les entendre nous narrer leur folle semaine de colo et même de râler après eux !

Vivement dimanche que nous retrouvions serialfiston et serialprincesse !

PS : y’a serialdog qui fait la gueule là à côté de moi. Il dit, je cite « nanméao tu viens d’écrire que vous vous retrouviez à 3. J’existe quoi!!! »

 

Publié dans Serial Humeurs | Laisser un commentaire

La colo d’hiver.

d

Voilà mes deux grands serialkids sont partis ce matin en colonie de vacances la si la sol fa mi.

Pendant une semaine ils vont skier, faire les fous, danser, faire des boumettes, des chasses aux trésors, fabriquer des bonhommes de neige, nous écrire une lettre, nous raconter le tout au téléphone, chanter à tue tête, se faire des copains, chausser et déchausser leurs skis, embêter les animateurs, choper des rires, s’éclater, se créer des souvenirs merveilleux.

Pendant une semaine ils vous nous manquer, nous allons dire « que c’est calme …mais c’est pas si mal…! », on va leur écrire, penser à eux, profiter à fond de serialbaby, les savoir heureux, les trouver grands, regretter leurs disputes, trouver que la vie sans eux est moins dingue, compter les jours.

Et dimanche prochain nous seront joie et bonheur lorsque la famille sera de nouveau au complet et encore plus joie de savoir que nos petits chameaux (coming-out : je les appelle mes chameaux) ont passé de merveilleux moments.

Vive la colo !

Publié dans Serial Humeurs | Laisser un commentaire

RIP Mr Nutella

d

Je ne suis pas du genre à dire ou écrire RIP. Même lorsque Michael Jackson est mort, j’ai ripé toute seule.

Mais là je ne POUVAIS pas rester silencieuse.

Je vous arrête tout de suite : je ne suis ni payée par Ferrero, ni agent secret à la solde du chocolat noisette. Je vous arrête tout de suite (bis), je sais que le bio c’est mieux et toussa mais enfin quoi bordel Papa Nutella alias Michele Ferrero, un italien de 89 ans, est mort hier laissant derrière lui un véritable empire de la gourmandise dont la figure de proue est donc la délicieuse pâte chocolatée au 25 ans d’expérience (qui font la différence).

On a tous un souvenir Nutella. Une tartine au gouter quand on avait 4 ans, une nuit de folie où on se tape le pot en entier, une gaufre au Nutella préparée pour nos enfants, une glace, un biscuit trempé dedans, une overdose au petit matin.

Aujourd’hui  il y a  du pour (c’est bon quoi), du contre (pas bio, huile de palme) et il y a moi qui suis une éternelle gamine devant ce pot qui revêt parfois des allures de drogue(douce).

Mr Ferrero c’était aussi les Mon Chéri (là je suis moins fan) et les fameuses soirées de l’Ambassadeur. C’était également, et je l’ai découvert hier, une success story folle, un petit homme parti de rien et qui, à force de travail, a monté un véritable empire employant près de 25.000… personnes. Et ça, quoi qu’on en dise, c’est chouette.

Sur ce, je m’en vais me faire un pot (bah quoi c’est un hommage comme un autre non ?).

 

 

Publié dans Serial Humeurs | Laisser un commentaire

L’interview de la serialmother : Elsa Grangier, chroniqueuse aux Maternelles, auteure et business woman !

sm1

Elsa Grangier est un chat : elle a 7 vies. Celle de femme, celle de maman de 3 enfants, celle de chroniqueuse aux Maternelles, celle de fondatrice du super site avisdemaman.com, celle d’auteure avec un chouette livre autour des recettes de bébé « Premiers Repas de Bébé » vraiment bien fait et rempli d’idées, celle de fille vachement drôle et, probablement, celle de nana qui ne dort jamais.

Avec plein d’humour et de joie de vivre, elle a accepté de répondre à mes serialquestions.

SERIALCV

Nom GRANGIER

Prénom Elsa

Age 25 ans (mais que dans la tête hein)

Situation de famille ? En expérimentation sociale avec un homme depuis… et 3 enfants depuis…

Métier ? Je ne sais même plus. Tour à tour éponge de salle de bain, Mac Book Pro ou micro HF… ça dépend des jours et des humeurs.

Prénom et âge de tes enfants Antoine – 9 ans et pas toutes ses dents. Philippine – 6 ans et toutes ses dents mais pas les bonnes. Sidonie – 4 ans idem que sa sœur car elle veut toujours lui ressembler.

Surnoms que tu donnes à tes enfants ? Titi, Fifi, Dodo. J’ai toujours été fan de riri – fifi et Loulou ;-)

Surnoms qu’ils te donnent ? M.A.M.A.N en épelant bien toutes les lettres…

Age de la 1ère nuit :  De la 1ère nuit du 1er enfant ? C’était le 14 septembre 2005- c’est comme le jour de l’obtention de son bac, ou sa 1ère galoche, c’est une date qu’on oublie pas.

SERIALQUESTIONS

Dernier câlin ? Avec qui ? De toute façon, la réponse est la même : ce matin.

Dernier(s) caprice(s)? Ce matin aussi – une histoire de bonnet blanc et blanc bonnet.

Dernière (s) punition(s)? Ca devait être début de semaine pour une dispute fraternelle… du coup, tout le monde consigné dans sa chambre. Même moi.

Jusqu’ici quelle est la période la plus difficile dans ‘l’élevage » d’enfants ?! Ah parce qu’il y en a une qui est censée être plus facile ? Qu’on m’amène l’auteur de cette phrase svp ?

Sur quoi n’as tu jamais cédé ? La politesse et le respect. Ca fait très Miss France et pourtant c’est vrai.

Quel est le meilleur conseil que tu leur donnes ? Sois libre, fais toi plaisir tout en respectant les autres.

Tu es, chroniqueuse aux Maternelles, Chef d’entreprise, tu écris des livres maintenant ! WOW… Raconte nous ! Oui, c’est vrai que ce 1er Mum Book 1er repas de Bébé est uneformidable aventure collégiale et une première pour moi. J’ai découvert que j’adorais écrire, que ce moyen était un formidable exutoire pour moi et me permettait de me poser, un peu, et de réfléchir dans ce monde où tout va vite…Et c’est pas fini… j’écris un film aussi – mais c’est vraiment à mes heures perdues ;-) Que te dire ? J’ai la chance d’avoir plusieurs vies en une et de me faire plaisir en mettant mes compétences à profit. Ca n’a pas toujours été comme ça, j’ai eu mon lot de loi de murphy et puis j’ai saisi ma chance pour que le plaisir soit toujours un moteur de vie pour moi, quoique je fasse. Et , j’ai terriblement besoin de projets qui peuvent paraître impossible sur le papier.

sm2

Tes enfants comprennent ton métier ? Ils comprennent que je fais plusieurs choses oui. Ils ont bien saisi. Ils adorent venir sur le plateau des Maternelles, ont leurs petites habitudes. Quant à Avisdemamans.com, ils me disent que j’aide les autres parents à acheter des choses pour leurs enfants.

Difficile de concilier vie pro et vie perso ? Pas vraiment. Parce que je ne concilie pas… j’ai UNE vie. C’est ça le problème…Etre entrepreneur c’est choisir et accepter que ta vie pro intègre ta vie perso et vice et versa d’ailleurs.

Qu’est ce qui te rend le plus fier d’eux ? Tout. Leur humour, leur finesse (quoique pas toujours), leur empathie…et leur capacité à vivre avec une maman un peu barrée. Bon en même temps, mon grand marche 10 pas devant moi quand je l’emmène à l’école…

Que veux-tu transmettre à tes enfants ? Qu’il faut croire en soi. Qu’il ne faut pas attendre d’avoir des regrets. Qu’il faut se réaliser, faire des choses qu’on aime et se donner les moyens d’en faire un métier.

Dernière envie de tout envoyer valser, de laisser tes enfants à leur papie/mamie et de partir sur une ile déserte avec George Clooney  ? Ce matin, après l’histoire du bonnet… et j’avais déjà la même envie la veille.

Dernier petit plat que concocté ? Cette semaine, ma moitié malade, je lui ai préparé une petite fondue de poireaux caramelisée à la sauce soja (ça bave déjà ? )… En vrai, ce n’est raffiné (ou presque) que le week-end… la semaine, c’est plutôt du rapide et facile.

Une journée idéale chez vous ça se passe comment ? Je crois que tu aurais 5 versions différentes… pour ma part, c’est 1/3 pour moi, 1/3 avec les enfants et 1/3 avec ma moitié.

Dernière sortie en famille ? Waouh… c’est plutôt rare qu’on soit tous tous ensemble – sauf quand on se promène le dimanche dans le bois…ou en vacances. En revanche, nous avons un rituel à 5, c’est THE VOICE en apéro dinatoire tous ensemble… et on commente, on vote, on débat même. J’adore ça.

Dernier mot avant le dodo ? Antoine, éteins ta lumière !

Publié dans Serial Interviews | Laisser un commentaire

L’interview de la serialmother : Vanessa créatrice de la marque de bijoux Dear Charlotte

sm1

Vanessa a quitté son job de journaliste dans la mode il y a quelques années pour monter une marque de bijoux  qui porte tout simplement le prénom de sa fille, Dear Charlotte. Entre bagues, bracelets, bijoux pour enfants, manchettes, Vanessa propose des bijoux merveilleux.

Quels sont les secrets de cette maman de deux enfants ?

SERIALCV

Nom Pinoncely

Prénom Vanessa

Age 38 ans et des poussières….

Situation de famille ? Mariée, 2 enfants

Métier ? Fondatrice et créatrice de « Dear Charlotte Bijoux »

Prénom et âge des enfants Charlotte, 8 ans et Hugo, 5 ans

Surnoms que vous donnez à vos enfants ? « Mes Schtroumpfs » ou « Amours de ma vie » quand tout va bien, « Terreurs des bacs à sable » quand je suis arrivée au point de non-retour….

Surnoms qu’ils vous donnent ? Mummy , à ne pas confondre avec « Mamie » !

Age de la 1ere nuit: Vers 2 mois et demi pour les deux, ils ont hérité du côté marmotte de leur maman qui peut dormir jusqu’à 10h sans sourciller…

sm2

SERIALQUESTIONS

Dernier câlin ? Tous les soirs, avec les bras serrés autour de mon cou, les gros bisous…c’est un rituel, si je ne l’ai pas, il me manque quelque chose et eux aussi !

Dernier(s) caprice(s)? Ce midi même pour acheter la énième pochette de sticker “Violetta” pour Charlotte et des chewing- Gum goût « Banane-Fraise » pour Hugo !

Dernière (s) punition(s)? Malheureusement plus de menaces que de vraies punitions. Je suis très faible à ce jeux-là, ils arrivent toujours à négocier…c’est mon mari qui est intraitable !

Jusqu’ici quelle est la période la plus difficile dans ‘l’élevage » d’enfants ?! Celle de jalousie de Charlotte à la naissance de son frère, associée à un nombre incalculable de caprices jusque-là insoupçonnés. Ça a duré 6 mois, après elle lui a trouvé un certain intérêt et depuis ils sont inséparables.

Sur quoi n’avez vous jamais cédé ? Sur le « Bonjour-Merci-Au revoir Madame, Monsieur »…et sur le fait d’être toujours impeccable, cheveux bien coiffés, ongles courts et affaires toujours nickels…On les appelle « les Blonds », il n’y a rien qui dépasse ;) !

Quel est le meilleur conseil que vous leur ayez donné ? De prendre la vie du bon côté. Jamais de stress, j’aime le côté « Take-it easy », la joie de vivre. Avec toutes les contraintes et la pression qu’on leur donne, je me plais à leur enseigner le « lâcher-prise ».

sm3

Vous êtes créatrice de bijoux, racontez-nous ! C’est le métier qu’il me fallait ! Après 7 ans passés au Vogue Paris, j’ai décidé de me mettre à mon compte. J’aime tout ce qui a trait au processus de création d’une nouvelle collection. De la partie recherche, puis conception avec choix des thèmes, des matériaux et des pierres des bijoux en passant par le shooting du Lookbook avec mannequin et sa réalisation ; viens ensuite le côté Communication et Relations Presse avec contact avec les rédactrices de la presse féminine, bloggeuses et diffusion via les réseaux sociaux. Je touche à tout et j’adore ça !

sm1

Vos enfants pensent quoi de votre métier ? Charlotte adore et en est très fière puisque la marque porte son nom ! Elle me fait souvent des dessins d’inspirations avec des fleurs et des cœurs pour la ligne enfants créée l’année dernière. …Quant à Hugo, étant donné son jeune âge, il s’en fiche pas mal, ce sont des trucs de filles .

Difficile de concilier vie pro et vie perso ? Du tout puisque mon mari travaille maintenant avec moi, notre emploi du temps est très souple et on deal juste le soir pour savoir qui fait la relève à la maison et qui reste travailler plus tard ou va prendre l’apéro avec les copines.

Qu’est ce qui vous rend le plus fier d’eux ? Charlotte, sa grande sensibilité et sa vraie bonté d’âme, elle est déjà prête à aider le monde entier ! Hugo, sa petite part de folie et sa créativité. Il adore les jeux de rôles, se déguiser et imite à la perfection certains personnages de dessins animés. Je rêve secrètement qu’il devienne acteur ou champion d’équitation.

Que voulez-vous transmettre à vos enfants ? Une part de rêve dans ce monde de brutes et de l’optimisme à revendre.

Dernière envie de tout envoyer valser, de laisser vos enfants à leur papa/mamie et de partir sur une ile déserte avec George Clooney ? Plutôt « Jude » que Georges ;)! Mais rarement ce type d’envie soudaine puisque j’arrive à m’octroyer de vraies pauses régulièrement avec mon mari ou entre copines, je ne suis pas en manque ! Toujours le bonheur d’être à son compte et de pouvoir partir un peu quand on veut…..

Avez-vous déjà connu une situation où ils vous ont mise mal à l’aise ? Oui bien sûr, Charlotte qui avait flashé sur une paire de ballerine rose pétard à paillettes (atroces) que je n’ai jamais voulu lui acheter. Elle ne voulait plus les quitter et ça c’est terminé en cris et pleurs devant une dizaine de personnes médusés me dévisageant comme si j’étais la pire maman du monde…

Dernier petit plat que concocté ? Je suis piètre cuisinière, mais nous sommes tous très gourmands dans la famille…je me plie donc au rituel du gâteau au chocolat ou sa variante, gâteau au fromage blanc (seuls que je maîtrise à peu près) quand on me le réclame avec insistante, ou sous la menace ! Sinon c’est Picard, je n’ai encore rien trouvé de mieux !!

Une journée idéale chez vous ça se passe comment ? Un lever tardif, un brin de lecture désuète (Voici, Gala…Le Figaro quand même..), un déjeuner chez IT (Italian Trattoria), les enfants adorent, puis quelques « léchages de vitrines » avec achat si possible, tea time avec une copine pour échanger sur les derniers ragots parisiens et finir par un Sushi-Ciné avec mon amoureux. On est très « cinéma » dans la famille.

Dernière sortie en famille ? « Disney on ice » à Noel, ils nous l’ont réclamé, on a cédé !

Dernier mot avant le dodo ? Je personnalise : « Bonne nuit mon champion » pour Hugo et « tu n’oublies pas que je t’adore » à Charlotte…

sm2

Publié dans Serial Mother | Laisser un commentaire

La panne de réveil

f

Ce matin le réveil n’a pas sonné, serialbaby n’a pas pleuré, serialfather n’a pas tilté et moi j’ai roupillé.

Ce matin le réveil n’a pas sonné.

Ce matin serialfiston à 7h58 a eu envie d’aller aux toilettes.

Merci serialfiston.

Ce matin à 7h58 en entendant des pas dans le couloir, on a regardé l’horloge. On a dit « Han », on a dit « Merde », on a dit « mais t’as pas mis le réveil », on a dit « mais pourquoi serialbaby s’est pas réveillé alors qu’il est du genre..matinal », on a dit « putain on va être à la bourre », on a dit « levez vouuuuuuuus viiiiiiiiite », on a dit « habillez vous viiiiiiiite », on a dit « oui tu peux mettre des sandales », on a dit « mais non pas de sandales banane il fait moins 12″, on a dit « debout petit amour de serialbaby », on a dit « on se magne « , on a dit « oui ok prends ce que tu veux dans le frigo », on a dit « bah non pas de cuisse de poulet là », on a dit « je m’en fiche j’y vais en pyjama à l’école », on a dit « bah si tu mets ton manteau. Oui y’a du soleil mais il fait froid. Tu piges le concept de l’hiver ou bien ? », on a dit « hooooop hoooooop on court », on a dit « oh flute la grille est fermée », on a dit « sivouplai Madame le Directrice, laissez-nous rentrer ».

Et puis on s’est dit OUF.

Et puis on s’est dit que serialbaby avait dormi toute la nuit quoi.

Publié dans Serial Mother | Laisser un commentaire

L’interview de la serialmother : Ariane, journaliste et maman de Benjamin, 5 ans.

sm1

Ariane est l’heureuse maman d’un petit Benjamin de 5 ans. Entre son boulot de journaliste, son amoureux, son petit garçon et son site dédié à l’école, Placedesecoles.fr, Ariane m’a accordée une chouette interview pleine d’amour et d’humour.

SERIAL CV

Nom ? WARLIN

Prénom ? Ariane

Age ? 36

Situation de famille ?  En couple.

Métier ? Journaliste

Prénom et âge de ton fils : Benjamin, 5 ans et demi

Surnoms que tu donnes à ton fils ? Benji ou Chouchou, sans grande originalité. Sinon « youbi », c’est le surnom que lui donnait une baby sitter roumaine. Il paraît que ça veut dire « mon petit cœur » dans sa langue. Enfin, si ça se trouve ça veut dire un truc bien pire, mais laissons lui le bénéfice du doute. Du coup, c’est resté !

Surnoms qu’il te donne ? Mama. Plus récemment, dans un délire, et heureusement juste l’espace d’une soirée « Sushi », va savoir pourquoi. J’espère que je ne sens pas le poisson 

Age de la 1ère nuit ? Une horreur : il a ruiné mes nuits jusqu’à l’âge de 2 ans et demi. Dès qu’il a su sortir de son lit, il me rejoignait systématiquement dans le mien. Heureusement, maintenant, il dort 12 heures par nuit. Je rattrape enfin les heures perdues. Enfin, je tente…

sm1

SERIALQUESTIONS

Dernier câlin ? Il y a 5 minutes. A vrai dire je pourrais donner cette même réponse quel que soit le moment où on me la pose : mon fils est une machine à bisous. Ca me va plutôt bien 

Dernier(s) caprice(s)? Loulou alias Youbi voulait regarder « chante les sardines » sur youtube (un outil qu’il maîtrise à la perfection) pour la nième fois. Il a un peu insisté mais a vite compris qu’une fois de plus, ça n’allait pas être possible.

Dernière (s) punition(s)? Je suis très laxiste. Trop paraît il. Du coup, Youbi n’est pas souvent puni. En même temps, vu qu’il est (presque) parfait, il n’en mérite pas souvent.

Jusqu’ici quelle est la période la plus difficile dans ‘l’élevage » d’enfants ?! Assurément et sans hésiter : la première année. Pour ma part, l’ambiance « couche biberon vomi areuh », comment dire… j’ai pas adoré.

Sur quoi n’as tu jamais cédé ? Sur le respect pour sa môman et pour les autres. Ah oui et sur le brossage de dents aussi.

Quel est le meilleur conseil que tu lui donnes ? Ecoute ta mère mon fils !

Tu es journaliste raconte nous ! Le plus beau métier du monde : tu passes ton temps à t’intéresser au monde qui t’entoure et à apprendre des choses ! Que du bonheur…

Ton fils comprend ton métier ? Oui, je l’ai même traîné 2 ou 3 fois une interview, mais ça n’a pas l’air de l’inspirer. Jusqu’à maintenant, il voulait être « médecin des oreilles », puis « monsieur qui ouvre la porte du médecin des oreilles » (moins bien, tu en conviendras…), puis « préparateur de pizza ». J’attends avec inquiétude la prochaine idée farfelue.

Difficile de concilier vie pro et vie perso ? Comme toutes les femmes qui travaillent j’imagine, sauf que j’ai une grande chance : pouvoir travailler en partie depuis chez moi. Du coup, une fois sérial kid couché, je m’y recolle jusqu’à point d’heure.

Qu’est ce qui te rend le plus fier de lui ? Son humour, son enthousiasme et sa joie de vivre.

Que veux-tu transmettre à ton enfant ? A profiter de la vie et à cultiver la soif d’apprendre.

Dernière envie de tout envoyer valser, de laisser tes enfants à leur papie/mamie et de partir sur une ile déserte avec George Clooney ? Alors d’abord, pas envie de Georges Clooney ou de qui que ce soit d’autre parce que j’ai l’homme parfait à demeure. Pour le reste, tout le temps envie de partir ailleurs. Dernier voyage en date : 15 jours en Patagonie avec mon chéri, pendant que mon fils est resté sagement avec sa gentille mamie qui s’est même coltiné de l’emmener à l’école pendant mon absence. Etre bien entourée et céder parfois à ses lubies, c’est mon secret !

As -tu déjà connu une situation où il t’a mise mal à l’aise ? Oui, c’est arrivé. Genre « maman, pourquoi le monsieur est dans une poussette », en montrant du doigt un handicapé. Là, t’as juste envie de disparaître.

Dernier petit plat concocté ? Alors là, joker, parce que je suis la pire cuisinière que la terre ait enfanté. Même un truc congelé à coller dans le four, je le loupe. D’ailleurs, va savoir pourquoi, quand je lance ce maudit four, la porte reste invariablement coincée. Du coup, je n’y touche plus et le dîner de Youbi devient par la force des choses super hyper méga basique. On va dire que je me rattrape sur d’autres choses.

Une journée idéale chez vous ça se passe comment ? Qui dit « idéal » dit « grasse mat ». Disons que Youbi l’a intégré, mais seulement une fois sur trois, c’est mieux que rien. Pour le reste, j’aime beaucoup partager des moments avec lui : faire des collages de pingouins, aller au spectacle, raconter des histoires, danser…

Dernière sortie en famille ? Une virée au cirque le week end dernier. Eléphants, lions, clowns… il était ravi

Dernier mot avant le dodo ? Bonne nuit mon chéri. Je t’aime ! (s’il en est pas convaincu, je rends mon tablier)

Publié dans Serial Mother | Laisser un commentaire

Ces 10 types de mamans que j’admire

smj

Non je ne suis pas parfaite (au cas où quelqu’un dans la salle l’avait pensé, je rectifie. Comment ça personne ne le pensait ?).

Et comme je ne suis pas parfaite, je me demande souvent « mais comment font les autres ? » (celles qui ont l’air parfaites comme mamans).

Je croise des mamans partout (ça pousse vite ces bêtes là) et m’interroge souvent sur elles. Et certaines, je l’avoue, me font fondre d’admiration.

1/ Celles qui ne sont jamais fatiguées.

2/ Celles qui ne s’énervent jamais.

3/ Celles qui ne déposent pas leurs gosses en pyjama le matin à l’école/crèche (ou en legging/baskets/Uggs)

4/ Celles qui donnent chaque jour 5 fruits et légumes à leurs enfants.

5/ Celles qui savent par coeur, sans se tromper, quel mois chacun de ses enfants doit se faire vacciner (et qui tient même le calendrier des vaccinations du chien, du chat, du mari)

6/ Celles qui ne cèdent jamais à l’appel de la télévision pour occuper (ne serait-ce que 10mn par semaine) les petits.

7/ Celles qui ont le temps de bosser, de lire, de faire du sport, de faire faire les devoirs, de préparer à manger des trucs frais chaque soir, d’être sexy, de faire l’amour 4 à 7 fois /semaine.

8/ Celles qui ont même le temps de payer leurs PV en temps et en heure.

9/ Celles qui dès le mois de janvier savent de quoi sera fait leur été et celui des kids.(ex aequo avec celles qui dès fin juin ont déjà acheté les fournitures pour septembre)

10/ Celles qui en plus de tout ça, savent retourner les crêpes en les faisant sauter (bah oui)

ps : Si tu n’es rien de tout ça, je te kiffe quand même va.

 

 

 

 

Publié dans Serial Humeurs | Laisser un commentaire

Le trafic des graines de tournesol (enfin) démantelé

Exif_JPEG_PICTURE

L’autre soir pendant le diner, serialfiston me raconte que son meilleur copain Georges a donné 10 cents à un certain Rodolphe contre un paquet de graines de tournesol en pleine cour d’école.

Hein quoi ? j’ai dit. Bah oui Rodolphe  a rapporté des graines de tournesol à l’école et il nous en a fait gouter pour qu’on y prenne gout mais moi j’aime pas ça mais mon copain Georges tu sais il est gourmand alors il en voulait plus alors Rodolphe lui a dit « si t’en veux, va falloir payer ». Et comme Georges avait justement 10 cents dans sa poche de manteau, il lui a donné. Et l’autre lui a filé son paquet.

Mais mais…c’est pas normal ça ! C’est interdit ! j’ai riposté.

Mon fils m’a dit qu’il avait dénoncé le trafic aux surveillants qui n’en n’avaient eu rien à faire. Son copain Georges était devenu accro aux graines de tournesol et allait faire les fonds de tiroir de chez lui pour avoir sa dose dès lendemain.

J’hésitai entre éclater de rire ou m’insurger.

Je décidai de prévenir la maman du junkie de graines de tournesol pour que son fils gourmand ne se fasse pas déposséder de son argent de poche.

Elle expliqua à son fils que si vraiment il voulait des graines de tournesol, elle lui en achèterait mais qu’il ne fallait ni apporter d’argent à l’école, ni faire ses achats dans la cour d’école.

Le lendemain Georges réclama ses sous à Rodolphe sous peine de l’envoyer au trou. Cette technique fut applaudie par ses camarades.

Et voici comment le trafic de graines de tournesol prit fin.

A côté Scarface c’est du pipi de chat.

ps : les prénoms ont été changés car serialfiston craint la pègre des graines de tournesol ;)

 

Publié dans Serial Humeurs | Laisser un commentaire

Allons zenfants de la patrie.

d

Depuis mercredi dernier je suis, comme des millions d’entre nous, triste.

Entendre l’info, la comprendre, l’expliquer aux enfants, dormir, manger, marcher, avoir peur, ne plus dormir, avoir la haine, être triste, débattre, discuter, pleurer, perdre des âmes, avancer, militer, juger, haïr, vomir, rêver, chialer. Tout ça en 3 jours.

Hier la France et le monde a défilé, a crié sa solidarité, sa fierté d’être français, sa haine de l’ennemi commun.

Puisse cet hier être notre demain aussi. Puisse le soufflé ne pas retomber.

Et puisqu’il faut « reprendre une activité normale », je vous cite ce mot d’enfant :

« Maman quand on est mort c’est pour toute la vie ? »

Publié dans Serial Humeurs | Laisser un commentaire