L’interview de la serialmother : Johanna, directrice artistique graphiste

capture-decran-2016-12-04-a-22-42-37

Johanna est l’heureuse maman de deux formidables filles avec qui elle rit, elle s’amuse, elle découvre des expos, des villes et des petites et grandes joies du quotidien.

Quand ses filles sont à l’école, Johanna exerce le métier de directrice artistique graphiste et met sa créativité et sons sens aigu de l’esthétique au service des autres.

Elle nous dit tout, tout, tout de sa vie de maman.

SERIALCV

Nom Conte

Prénom Johanna

Age 38

Situation de famille ? Divorcée heureuse.

Métier ? Directrice artistique Graphiste

Prénom et âge de tes enfants? Anna 12 ans et Lily 8ans et demi

Surnoms que tu leur donnes? Anouchka et Loulou

Age de la 1ère nuit ? La grande 2mois!! Le rêve. Du coup j’ai cru que c’était pareil pour tous les bébés. Mais Lily n’a dormi non stop qu’à 2 ans.

SERIALQUESTIONS

Dernier câlin ? Ce matin au réveil. Quand c’est tout chaud c’est meilleur. Alors qu’Anna saute du lit en 4 secondes, Lily et moi c’est plus lent. Souvent je me glisse sous sa couette et on se réveille en douceur.

Dernier(s) caprice(s)? Jamais. Mes filles sont cool.

Dernière (s) punition(s)? Aucune idée. Sûrement une que je n’ai jamais appliquée mais au max c’est au calme dans la chambre ou l’ultime privation d’iphone ( genre 1h…)

Une anecdote (presque) inavouable de ta vie de mère ? Plein: taper dans leurs tirelires, manger le dessus du quatre quart, faire une soupe healthy bio pour diner et manger des Curly en cachette juste avant, piquer leurs chaussettes… Mais la mieux c’est celle là : mes filles voulaient un lapin mais moi, les crottes, la cage, le veto etc, c’est pas trop ça. J’ai donc emmené les filles chez Deyrolles (taxidermiste) et depuis nous avons un lapin… empaillé. Elles l’adorent et l’ont baptisé Francis Levy ( leur nom de famille aussi)!

Tu es graphiste. Dis nous en plus. PLUS. ( oui j’ai bcp d’humour t’as vu?)

Freelance depuis mon Diplôme à Penninghen que j’ai eu en même temps que ma fille Anna, je crée des identités de marques ( logos, chartes graphiques, visualmerchandising…) Je suis aussi photographe et artiste. Je tente une reconversion d’ailleurs. Je cours les expos, musées et foires d’Art où j’essaie de trainer mes filles le plus souvent. Elles adorent la photo et en font beaucoup comme moi. Anna a crée un insta dédié à ses photos (_anna_s_eyes) et Lily a suivi.  J’en suis super fière. Elles sont douées.
Leur papa est Art Advisor, mes parents et ma soeur sont antiquaires, elles baignent donc beaucoup dans le milieu artistique.

capture-decran-2016-12-04-a-22-42-37

Tes filles comprennent ton métier ? Oui très bien. Leur jeu préféré à table quand un repas de famille s’éternise, est de faire des battles de création de logo. Je leur donne une marque ou un thème dont elles doivent réinventer le logo sur une appli de dessin. Je fais le jury. Mais Anna veut être Chercheuse et Lily au look Punkie Bruster voudrait être Chanteuse/Artiste/Styliste.

Qu’est ce qui te rend le plus fier de tes filles ? Leur curiosité, leur ouverture d’esprit, leur originalité, leur gentillesse, et leur joie de vivre. Et je suis super objective. Ce sont de très belles personnes déjà.

Que veux-tu leur transmettre ? Que la vie est belle! Que tous les problèmes ont une solution. Qu’il faut s’émerveiller de chaque moment. Et que la plus grande des richesses est d’être avec les gens qu’on aime.

Dernier mot avant le dodo ? « Ca fait 10 fois que je vous dis «AU LIT!!» merde!»

( je dis des gros mots, elles n’en disent jamais. On ne dirait pas mais je suis sévère!!)

Et «bonne nuit mes amours» quand même !

 

 

 

 

 

Posted in Serial Mother | Leave a comment

Mes drogues

q

 

Je suis droguée.

Je suis droguée à eux.

Je ne peux plus vivre sans ma dose quotidienne sinon je  suis en manque.

J’ai besoin de les voir, de les toucher, de les sentir, de les caresser, de les serrer, de leur parler.

J’ai besoin de les voir sourire, de les voir rire, de les voir dormir, de les voir marcher, sauter.

J’ai besoin de passer mes mains dans leurs cheveux, de les câliner, de leur dire encore et encore comme je les aime, de les choyer, de les protéger, de les pousser.

J’ai besoin de les voir grandir, de les applaudir, de les consoler, d’échanger avec eux.

Je suis une junkie.

Je suis une addict.

Droguée à mes mômes.

Posted in Serial Mother | Leave a comment

L’interview de la serialmother : Bérénice, fondatrice du site familyplanning.fr

a

 

Tout le monde le sait : organiser et connaitre la planning de toute la famille lorsqu’on a des enfants est un véritable casse-tête !

Pour remédier à ça et aider les familles à s’y retrouver au fil des jours avec les serialkids, Bérénice, maman de 3 enfants a fondé familyplanning.fr, des calendriers pratiques à charger pour y voir plus clair !

Elle nous dit tout de sa vie de maman et d’entrepreneuse !

SERIALCV

Nom DEBEIR

Prénom Bérénice

Age 33

Situation de famille ? En concubinage, sur les papiers officiels c’est « célibataire » 😉

Métier ? Contrôle de gestion (ça veut dire que je vérifie la rentabilité de ma boîte)

Prénom et âge de vos enfants? Éloïse 8 ans, Batiste 6 ans et Dorian, 3 ans.

Surnoms que vous leur donnez? Ma puce pour les filles (ok, y’en a qu’une), mon cœur pour les garçons.

Age de la 1ère nuit ? Tous les 3 à 3 mois pile-poil!

SERIALQUESTIONS

Dernier câlin ? Numéro un et numéro 3 sont très câlins, alors c’est

un peu tous les jours…mais je dois supplier Numéro 2 pour avoir un bisou.

Dernier(s) caprice(s)? Caprice à se cogner la tête par terre, j’en ai pas. Mais j’ai du gros boudin pour pas faire le devoir (=dessiner 23 bonhommes) ou pour avoir le calendrier de l’Avent.

Dernière (s) punition(s)? Je peux hurler tellement fort que ça peut compter comme punition. La punition suprême, c’est quand je leur coupe les 30 min de télé quotidienne.

Une anecdote (presque) inavouable de votre vie de mère ? J’ai mis du parfum dans les cheveux de Dorian pour pouvoir le laisser à la crèche (ça sentait le vomi, il était pas au top !).

a2

Vous venez de lancer votre site www.familyplanning.fr  et proposez un calendrier pour les familles, pratique et utile ! Dites nous en plus.  Je n’arrivais plus à gérer toute les informations (boulot, crèche, école, sport, copains) et j’ai cherché un format adapté et personnalisable pour y poser des notes. Je n’ai pas été séduite par le peu que j’ai alors je me suis dit : « Tu vas le faire toute seule et le proposer aux autres ». 6 mois plus tard, on y est !

Qu’est ce qui vous rend le plus fier de vos enfants ? Le papa est allemand alors les enfants grandissent avec 2 langues et ils gèrent vraiment bien. Ça demande de la patience.

Que voulez-vous leur transmettre ? La persévérance qui mène à des succès, à l’estime de soi ; et la communication : tout est beaucoup plus facile quand on sait exprimer des ressentis… il faut s’exercer.

Dernier mot avant le dodo ? Bonne nuit, dors bien. Et parfois je rajoute un p’tit « Que le bon Dieu te protège et te garde en paix »

Posted in Serial Mother | Leave a comment

Ces réactions là

a

Comme je l’écrivais la semaine dernière, nous attendons notre 4ème enfant.

Il faut que je vous dise que nous avons toujours voulu avec serialfather 4 enfants.

Et puis à 2, on a dit stop. Puis on a fabriqué serialjunior. Et puis on a dit Stop. Et puis on a fabriqué le bébé à venir. Ensemble évidemment mais en étant d’accord surtout.

Il faut que je vous raconte que lorsque j’ai annoncé cette 4ème et heureuse grossesse, j’ai eu le droit à des réactions diverses et variées. Amusantes, déstabilisantes, choquantes ou belles.

“Hein quoi ….! 4 mais vous êtes fous !”

“Hein quoi ….! Mais c’est un accident non ?”

“Hein quoi ….! C’est merveilleux les grandes familles !”

“Hein quoi ….! Mais vous êtes une espèce en voie de disparition !”

“Hein quoi …! C’est le dernier j’espère !”

“Hein quoi….! Mais comment allez-vous faire ?”

“Hein quoi…! Mais du même père ?”

“Hein quoi …! Vous êtes contents ? Vraiment ????”

Non ce n’est pas accident et quand bien même ce le serait, nous ne le dirions pas. Oui nous sommes heureux. Oui c’est le même père. Oui on va gérer !

Oui on est un peu dingues mais ne faut-il pas l’être pour faire ne serait-ce qu’un enfant ?

 

       «Certains ne deviennent jamais fous… Leurs vies doivent être bien ennuyeuses.»
Charles Bukowski

 

 

Posted in Serial Mother | Leave a comment

Les 4 fantastiques


13fe4910e54ce061245e9a93e6b7d845

 

Au commencement j’étais une.

Au commencement il était un.

Puis lui et moi nous sommes devenus 2.

Puis 3.

Puis 4.

Puis 5.

En avril nous serons 6.

Nous 2 et 4 fantastiques enfants.

 

 

 

 

 

Posted in Serial Mother | Leave a comment

1 an après

w

 

Le vendredi soir on avait écouté Diam’s, La boulette. On avait dansé dessus. J’avais fait des vidéos que j’avais partagé sur le flux de la famille. On peut y voir serialjunior sauter partout, serialprincesse tenter un pas de danse et serialfiston faire des pas chassés en chantant sur le rythme de Diam’s.

Y a comme un goût de haine quand je marche dans ma ville
y a comme un goût de gène quand je parle de ma vie
y a comme un goût d’aigreur chez les jeunes de l’an 2000
y a comme un goût d’erreur quand j’vois le taux de suicide

On a crié AU LIT aux enfants, ils ont râlé évidemment et brandi le fait que le lendemain y’avait pas école. On pourrait regarder un p’tit DVD sivouplééééé. On a dit OK. On a éteint Diam’s.

Alors ouais on déconne
ouais ouais on étonne
nan nan c’est pas l’école qui nous a dicté nos codes
nan nan génération nan nan

Les enfants se sont collés les uns aux autres dans notre lit. Ils ont regardé L’Age de Glace.

L’insouciance encore pour quelques heures.

Avant que leur DVD ne soit terminé, on a su. Les médias se sont chargés de nous annoncer que pas loin de chez nous, en plein Paris, des dizaines, voire des centaines de vies avaient été prises par des terroristes. En boucle “on ne sait pas où sont les terroristes”.

En boucle” Nous n’avons pas de nouvelles du nombre de victimes”. En boucle Facebook qui nous demandait de signifier que nous étions en sécurité.

Le DVD s’est terminé. Les deux petits s’étaient endormis dans notre lit. Le grand a débarqué dans le salon, a vu les images, les sirènes et les cris sur l’écran de télé. Il a demandé “vous regardez un film ?”. On a menti, pris au dépourvu “oui, oui, on regarde un film, c’est pas pour toi, va te coucher”.

Il est allé se coucher du haut de ses 10 ans et de son insouciance.

Au fil de la nuit, les infos. Au fil de la nuit nos visages blêmes. Au fil de la nuit notre peur, notre effroi, notre peine, notre incompréhension.

Qui a dormi cette nuit là ? Seuls ceux qui ont eu le privilège de ne pas savoir et de passer ainsi une dernière nuit heureux.

Le lendemain, le chaos.

Annoncer l’horreur aux enfants et par là leur enlever une part d’insouciance avant de leur ôter encore plus de celle-ci avec les attentats de Bruxelles puis évidemment de Nice.

Ils ont réagi immédiatement en sortant leurs crayons. Ils ont voulu dessiner parce que leur arme à eux c’est ça, des feutres.

Tous les enfants ont voulu dessiner et vous étiez nombreux à m’envoyer les dessins de vos enfants. (à retrouver ici).

Depuis cette nuit tout a changé pour eux. Malheureusement.

C’est un peu de leur candeur qui est partie ce jour là.

C’est surtout les vies de parents, de frères, de soeurs, de maris, de femmes et d’amis qu’on a volées.

Un an après, on a mal et on pleure nos morts avec une infinie tristesse et toujours autant d’effroi.

 

 

 

Posted in Serial Mother | Leave a comment

Sur la pointe des pieds…

a

Ce matin j’ai regardé avec tendresse mon petit dernier de 3 ans. Il passe sa vie sur la pointe de ses pieds encore épais comme le sont ceux des petits enfants.

Il tentait d’attraper une tétine placée trop haut pour lui et poussait de toutes ses forces sur ses mollets pour se grandir. Ses petits muscles se sont bombés, sa main s’est tendue vers le haut et a cherché en tâtonnant la tétine, objet de sa convoitise.

En même temps qu’il essayait de gagner 2,3 centimètres, il a jeté un regard perdu dans ma direction et a dit “mais poukoi je suis pas grand ?”.

Soudain je me suis souvenue de tous ces moments où j’ai été sur la pointe de pieds étant petite. Pour voir la dame derrière le guichet à la banque, pour apercevoir la visage de la boulangère derrière son comptoir, pour attraper une jolie feuille d’automne placée trop haut sur un arbuste, pour chiper les feutres que ma mère planquait bien haut afin d’éviter les dégâts sur les murs blancs du salon, pour me laver les dents sans avoir besoin d’un escabeau, pour distinguer la tête du monsieur à la Poste. Pour être grande quoi ! Pour voir la vie d’en haut !

Maintenant que je suis grande (enfin pas non plus de quoi défiler sur un podium, ne nous emballons pas), je n’ai qu’un rêve, demander à mon fils “mais pourquoi je n’ai plus besoin de dresser mes orteils pour me grandir ?”.

Les petits veulent être grands, les grands veulent être petits. Ainsi va la vie !

 

Posted in Serial Mother | Leave a comment

L’interview de la serialmother : Olivia de Lamberterie, journaliste littéraire (et rédactrice en chef de la rubrique livres de ELLE)

a

Elle a fait de sa passion des livres son métier.

Quiconque lit le ELLE sait qu’Olivia de Lamberterie critique et analyse les mots des écrivains avec toujours beaucoup de bienveillance et de justesse. Elle sévit aussi sur France 2 dans Télématin et à la radio, sur FranceInter, dans Le masque et la Plume.

Entre deux lectures, trois articles et 4 chroniques, elle s’occupe aussi de ses 3 fils.

Qui est donc cette serialmother ?

SERIALCV

Nom de Lamberterie

Prénom Olivia

Age Je ne m’en souviens plus…

Situation de famille ? Mariée et j’adore l’être (et j’adore mon mari).

Métier ? Journaliste.

Prénom et âge de vos enfants? Basile 26 ans, César 11 ans, Balthazar 8 ans. Mais j’ai aussi trois belles filles (non, pas les épouses de mes fils, les filles d’un premier mariage de mon mari) Julia, Clara et Johanna et même un beau petit fils , Marcel.

Surnoms que vous leur donnez? Mon petit lapin ou mon petit garçon champignon, ou mon poussin, indifféremment à tous comme ça je ne me trompe pas de prénom !

Age de la 1ère nuit ? Mes enfants sont les plus chouettes du monde… sauf la nuit !

SERIALQUESTIONS

Dernier câlin ? Beaucoup de câlins, je suis une maman poule (cf les poussins)

Dernier(s) caprice(s)? L’un de mes garçons (je ne peux pas le dénoncer, une chance sur trois) pourtant un être parfaitement civilisé, est capable de se rouler par terre en disant que je suis la pire mère de l’univers et de ses environs… Pour un paquet de Pokemon !

Dernière (s) punition(s)? Je suis nulle en punition, si vous avez des idées je suis preneuse !

Une anecdote (presque) inavouable de votre vie de mère ? Trouvée dans le livre de Sheryl Sandberg . Si vous avez un rendez vous très tôt le matin et que vous êtes vraiment ric rac pour habiller, faire petit déjeuner, bichonner, lacer les chaussures d’enfants (en bas âge), ne les mettez pas en pyjama, couchez les tout habillés ! Je l’ai fait, c’est génial.

a1

Vous êtes rédactrice en chef adjointe du ELLE et journaliste littéraire dans ce même magazine mais aussi à la radio et à la télévision. Comment vous faites pour gérer votre vie pro et vos enfants ?! Je suis tout le temps en retard. Parfois quand je vais à Télématin, le matin donc, j’ai peur d’arriver et que l’émission soit déjà finie !

Quel est votre secret ? Comme dit mon copain Joann Sfar, tant qu’on n’a pas une leucémie, on n’a pas de vrais problèmes.

Journaliste littéraire c’était un rêve de toujours ? Oui, j’aime lire depuis mon premier Oui Oui.

Vous lisez combien de livres en moyenne par …jour ?! 7 ! Non, ça dépend vraiment de la taille du livre et de mon emploi du temps.

Lire avec des enfants dans les parages c’est possible, vraiment ?! Non à moins de les bâillonner mais il paraît que c’est interdit.

Ils aiment lire eux ? Oui, ils adorent, vraiment, c’est un miracle ! Mais quand il a perdu sa première dent, César m’a dit : “j’espère que la petite souris ne va pas m’apporter un livre” !

Ecrire un livre, c’est dans vos projets ? Oui, mais secret défense !

Qu’est ce qui vous rend le plus fier de vos enfants ? Quand Balthazar me dit le soir avant de se coucher : « la famille, y a rien de mieux au monde ».

Que voulez-vous leur transmettre ? L’optimisme.

Une journée idéale chez vous, ça se passe comment ? C’est une journée où je me lève le plus tard possible, mes enfants jouent tranquillement au scrabble pendant que je dors. Puis mon mari m’apporte le petit déjeuner au lit et je bois un café en lisant le dernier Modiano ! Et après on va tous ensemble voir une expo … Non ça c’est un rêve ! En vrai, les kids déboulent (non pas celui de 26 ans) tout chauds, tout ensommeillés dans notre lit le matin et on regarde ensemble « Maman j’ai raté l’avion 3 ». Et puis nos grands enfants peuvent aussi débouler à la maison en fin de matinée et on est tous à rigoler sur notre lit transformé en radeau de la méduse et on est les plus heureux du monde.

 

 

 

 

 

Posted in Serial Mother | Leave a comment

Et ce fut l’automne

aLes vacances de la Toussaint qui sont arrivées très vite ont donné rendez-vous à l’automne.

Et le froid est arrivé.

Et les gouttes sont tombées.

Et les nez sont enrhumés.

Et les enfants ont mis leurs bottes.

Et on a ramassé des feuilles rouges, jaunes, vertes, oranges.

Et on a cueilli des pommes. Et on a fait des compotes et des tartes.

Et on a sauté dans les flaques.

Et on a allumé le chauffage.

Et on a lu des livres au coin du feu.

Et on a bu des chocolats chauds.

Et on a même mangé des madeleines et une fondue.

Et on a fait des grandes siestes tous ensemble.

Et on s’est blottis les uns contre les autres.

Vive l’automne !

 

 

Posted in Serial Mother | Leave a comment

L’interview de la serialmother : Sandrine, fondatrice de Zeropluszero, l’appli qui facilite la vie des parents !

sm1

Sandrine est une bonne fée. Une vraie.

Car comme les bonnes fées, elle a eu non seulement une bonne idée mais une idée qui rend la vie plus douce et plus facile. Zeropluszero c’est un réseau social d’entre-aides, de bons plans, de trucs et astuces pour les parents. Hyper pratique pour se communiquer des infos, des adresses, des bons plans et tout ce qui concerne nos enfants et nos vies de parents.

Comment est née cette chouette idée et surtout quels sont les secrets de cette super maman ?

Sandrine me dit tout…ou presque !

**Pour charger la super appli sur Android c’est ici et dans l‘App store c’est là.**

SERIALCV

Nom Jacquemin

Prénom Sandrine

Âge 40 … mais si on inverse les chiffres ça fait 4 !

Situation de famille ? Mariée yeah !

Métier ? Spationaute, mais en vrai fondatrice de ZeroPlusZero, la planète pour les Parents.

Prénom et âge de ta fille ? Eléa , 8 ans

Surnoms que tu lui donnes? « Lelette », mon cœur, ma petite fille…

Âge de la 1ere nuit ? Je ne m’en souviens plus, j’ai tellement dû croire qu’elle allait se réveiller que je n’ai pas dû dormir de la nuit… c’est ballot !

SERIALQUESTIONS

Dernier câlin ? Ce matin.

Dernier(s) caprice(s)? On pratique les caprices ensemble, ça permet de mieux les accepter. Réclamer des bisous à mon mari, on est super forte pour ce caprice.

Dernière (s) punition(s)? C’est quoi ce mot ? Ça n’existe pas à la maison, il y a des règles, on les respecte et tout va bien ☺.

Une anecdote (presque) inavouable de ta vie de mère ? Un câlin coquin avec mon mari dans la cabane en bois au fond du jardin…Lelette arrive. Mon mari a juste le temps de remonter le pantalon … Ma fille « vous faites quoii ??? » et mon mari lâche cette réponse «  Euhh on essaie des maillots de bain ». Fous rires,mais elle a fait mine de nous croire. On verra si elle nous le ressort lors de son 15ème anniversaire….

a

Vous avez lancé ZeroplusZero, un réseau d’entraide 2.0, dites-nous-en plus ! ZeroPlusZero, un réseau social privé d’entraide et d’information pour les Parents. C’est une plateforme gratuite qui vole au secours des parents.

Ils peuvent consulter les informations relatives aux activités de leurs enfants et s’organiser en conséquence.

Le fil d’information permet d’accéder aux actus des pages ou groupes privés que les parents choisissent de suivre : crèches, écoles, associations culturelles, sportives, parents d’élèves, groupes de bons plans, de quartier… Les parents interagissent sur les actus et pourront bientôt même les commenter pour demander ou proposer des conseils à leur communauté.

Les parents peuvent aussi créer des pages ou groupes privés (On recrute d’ailleurs des supers ambassadeurs pour animer des pages ; mail à envoyer à contact@zeropluszero.com).

Finis les petits papiers qu’on perd ! Dans ZeroPlusZero, on a accès à toutes les informations sur les activités de sport, centre aéré, l’épidémie de varicelle à la crèche ou à l’école, dates de gala, tournois… Les outils d’échanges permettent de communiquer avec des cercles restreints de contacts. Vous vous connectez uniquement avec les personnes de votre entourage dont vous avez déjà les coordonnées mail ou téléphone (impossible de rechercher des personnes dans l’application, confidentialité oblige).

Ensuite chacun constitue ses cercles : parents d’élèves, famille, voisins, baby-sitter, et peut adresser :

– un SOS en cas d’urgence (mince je suis coincée dans les embouteillages, impossible d’être à l’heure à la sortie de l’école.

– Des messages : qui peut m’adresser les devoirs ; ma fille a oublié son cahier ?

-Des invitations à des évènements (anniversaire, goûter, réunion de parents…)

Pourquoi avoir eu envie de lancer cette aventure ? L’idée m’est venue il y a deux ans lorsque j’étais responsable grands comptes. J’avais la chance d’avoir un bon réseau de Parents, mais j’ai constaté que les outils pour communiquer entre parents ne sont pas adaptés :

Les SMS entre groupes sont impossibles d’IPhone à Androïd.

Les mails contiennent trop de fil d’échanges.

Les réseaux sociaux ou messageries instantanées ne sont pas adaptés car non sécurisés.

Et on est toujours à la pêche aux infos sur la vie de ses enfants et leurs activités et sur la vie du quartier. C’est juste incroyable de se dire qu’en 2016, on n’a toujours pas simplifié la vie des Parents !

Je me suis dit «  Si je peux faire un truc utile dans ma vie, ce serait génial ! ». Mon mari m’a poussé et hop !

a

Le truc le plus utile selon vous sur ZeroPlus Zero ? TOUT ! Mais le + c’est vraiment le fait de pouvoir faire son petit réseau confidentiel avec ses cercles et ses groupes dont vous êtes le seul à connaître les membres. Ensuite il y a évidemment la fonctionnalité SOS qui permet d’être dépanné en cas d’imprévus et la messagerie dont on ouvre ou ferme la discussion aux interlocuteurs en fonction des sujets. Plus de souci de « Mais machin a dit que » et « Moi j’aime pas trop Bidule… »

C’est gratuit ? Oui !!!!!

Qu’est-ce qui te rend le plus fier de ta fille ? Fière ce n’est pas le mot car il appelle souvent à une attente et à sa réalisation « Je suis fière de tes résultats », « Je suis fière de toi. »En fait je dirais plutôt que je suis comblée. Comblée de voir que ma fille s’épanouie, de la voir rêver, d’entendre ses rires et de contempler simplement son insouciance d’enfant.

Que veux-tu lui transmettre ?La liberté, le rêve, les souvenirs et la confiance en soi !

Une journée idéale chez vous, ça se passe comment ?Mieux vaut ne pas se fixer d’idéal, ça évite d’être déçue. Pour moi une bonne journée, c’est une journée pleine de saveurs. On saisit des petits moments : des sourires, un mot, des rires, une caresse sur la peau de votre enfant, un regard coquin avec son mari…

Dernier mot avant dodo ?Je t’aime mon cœur. Vivement demain !

Pour charger l’appli c’est ici ou ici ou encore ici !

 

 

 

Posted in Serial Mother | Leave a comment