Brad, Angie et nous

a

 

J’ai un côté midinette qui n’ôte en rien mon amour pour Kant et Kierkegaard (non je déconne) et ce côté midinette est en émoi depuis quelques jours, depuis l’annonce du divorce de Brad et Angie.

Même pas la peine de préciser leurs noms de famille tant ils sont des personnes familières pour nous. On dit Brad et Angie comme on dirait Tata Josette et Tonton Marcel et c’est pour cela, parce qu’on les connait, que ça nous touche.

Evidemment le dimanche midi je déjeune plus souvent avec Tata Josette et Tonton Marcel qu’avec Brad et Angie mais j’ai pour eux une vraie tendresse. La réunion de ces deux stars, ces deux bombes, leurs enfants adoptés, leurs enfants pas adoptés, les causes qu’ils soutiennent, la maladie d’Angie, les abdos de Brad (revoir Thelma et Louise pour revoir son torse). Et la patratra on vient m’annoncer qu’ils se séparent. Ce serait Marion Cotillard mais elle dément, ce serait les comportements violents de Brad, ce serait l’anorexie d’Angie. Je ne sais pas, je ne veux pas savoir, c’est juste un couple comme tant d’autres qui ne s’aime plus.

Oui il y a des choses plus graves qui se passent en ce moment dans le monde (sans blague), non ce n’est pas intéressant sur le plan intellectuel (sans blague bis), oui ça va pas changer ma vie (sans blague encore) MAIS ça me touche, je suis comme ça, je m’étais attachée à ce couple “parfait”, ce couple qu’on dirait tout droit sorti d’un conte ou du Musée Grévin, cette famille en forme de tribu.

C’est forcément triste, c’est forcément foutu, c’est forcément une part de glamour qui s’envole.

Mais comme dirait mon pote Kierkegaard “Ce n’est pas le chemin qui est difficile, c’est le difficile qui est le chemin”.

 

This entry was posted in Serial Mother. Bookmark the permalink.

Commentez ce post!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>