Ce que j’apprends d’eux

a

L’été est propice aux moments passés en famille.

En été on a le temps, on prend le temps, on déjoue les horaires, on est ensemble.

Ces moments là passés avec les enfants sont, outre le bonheur de leur présence (sauf à 6H du matin, on ne le dira jamais assez), des moments géniaux où on les (re)découvre.

Durant l’année on court, on regarde sa montre-il est déjà 8H-, on se presse, on se stresse, on s’énerve parfois, on ne s’écoute pas, on est impatients, on est fatigués.

Alors ces moments de vacances à juste découvrir qu’il sait faire ses lacets, qu’il sait chanter par coeur A la Clairefontaine, qu’elle connait des bonnes blagues, qu’il sait plier sa chemise, qu’elle sait faire son lit, qu’il a un avis sur la politique du Président, qu’il est chatouilleux dans le creux des mains, qu’elle sait imiter à merveille le crabe (!), qu’il a décidé de son métier futur, qu’elle sait dire 5 phrases en anglais, qu’il s’est fâché avec celui qu’on pensait être son meilleur pote de l’école, qu’elle a décidé de tenir un journal intime, qu’il sait mettre sa culotte seul, qu’elle est capable de de couper sa viande, qu’il sait bouger ses oreilles sans bouger le reste de son visage…

Toutes ces choses qu’on ignorait d’eux parce que durant l’année on ne prend pas le temps. Toutes ces choses qui font d’eux des êtres formidables, singuliers, drôles et magiques.

Et si on continuait à la rentrée de faire attention à toutes ces petites choses, ces petits détails qui font d’eux des enfants géniaux ?! Allez chiche !

This entry was posted in Serial Humeurs. Bookmark the permalink.

Commentez ce post!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>