L’interview de la serialmother : Florence Donné, fondatrice du site ringthebelle.com

Photo Delphine Jouandeau

Photo Delphine Jouandeau

Florence Donné aborde cette rentée sur les chapeaux de roues ! Elle vient de lancer RingtheBelle.com un site merveilleux, bourré de gout et de bonnes adresses. RingtheBelle c’est le premier story store en ligne c’est à dire le premier site Internet où l’on pénètre dans l’univers d’une femme ou d’un homme qui ouvre les portes de son intérieur, livre ses adresses secrètes, indique où il/elle a dégoté tel ou tel objet/vêtements. Le tout illustré de jolies photos  !

Florence est aussi l’heureuse maman du petit (et très sage!) Joseph, 5 ans et demi.

Quels sont ses secrets, ses astuces de maman, ses bons plans ? Elle nous dit tout !

SERIALCV

Nom : Donné

Prénom : Florence

Age : 44 ans

Situation de famille : Jeune mariée : on va fêter notre 3ème anniversaire juste avant noël !

Métier : Après 15 ans passés à travailler dans la communication, je viens de fonder Ringthebelle.com, le 1er STORY STORE en ligne.

Prénom et âge de ton fils : Joseph 5 ans et demi

Surnoms que tu lui donnes : « Boubou » depuis toujours. Ou mon « p’tit Bonheur ».

Surnoms qu’il te donne : Mamounette la plupart du temps mais ça lui arrive de m’appeler aussi « Obélisx » (Il a encore du mal à le prononcer) quand je m’essaye à porter jupe-culotte ou pantalons japonisants… c’est qu’il a déjà un œil mon fils !

Age de la 1ère nuit : un mois… mes amies me détestent.

v

CHARLOTTE-SLIDE-2

 

 

SERIALQUESTIONS

Dernier câlin : tout à l’heure… juste avant de me demander un bonbec 😉

Dernier(s) caprice(s) : franchement je ne m’en souviens pas. Joseph depuis tout petit comprend plein de choses quand on lui explique calmement. Je ne l’ai jamais pris de manière frontale mais en même temps il sait que je suis ferme : un refus ça ne bouge pas à la maison.

Dernière (s) punition(s) : il y a très très longtemps… pour l’instant tout se passe sans heurts ou cris chez nous… Je sais : ça ne va pas durer alors je profite de mon petit OVNI.

Une anecdote (presque) inavouable de ta vie de mère : l’emmener parfois en virée shopping et lui coller mon Iphone dans les mains… pourvu que mon mari ne lise jamais ça!

Quelle est selon toi la période la plus difficile dans ‘l’élevage” d’enfants ?Franchement jusqu’à maintenant tout m’a semblé facile. Je n’ai jamais été stressée car je n’avais pas d’idées arrêtées sur l’éducation ou idéalisées sur la maternité. Bien sûr j’ai des convictions et des valeurs que je lui transmets et des règles auxquelles on ne déroge pas la maison. Mais j’essaye de ne pas être figée dans mes positions car je crois qu’il faut beaucoup de souplesse et d’humilité pour élever un enfant.

J’ai beaucoup regardé, beaucoup écouté mon fils et j’ai le sentiment de m’être adaptée à lui et à chaque étape de son développement. Chaque jour on apprend à se connaître. Et chaque jour je me dis que c’est le meilleur âge : en ce moment c’est 5ans ½ mon âge préféré ;-)) Élever un enfant c’est avant tout une « aventure », et c’est ce que j’adore !

Tu viens de changer de vie et de créer le site Ringthebelle, un site Internet qui promet de réinventer l’expérience shopping à travers la découverte d’univers de personnes d’aujourd’hui. Dis nous en plus ! Je rêvais sans trouver, d’un endroit qui renouvellerait la manière de consommer et de faire du shopping parce qu’en regardant comment cela fonctionnait dans la « vraie vie » je constatais que l’inspiration, les envies de shopping, les découvertes de lieux venaient essentiellement de mes amis, de blogs ou de gens que je croisais. A partir de cela je me suis dit qu’il n’existait pas d’endroit qui prenne le contrepied de la boutique « classique » avec ses produits à l’infini et qui ne nous donnent plus vraiment envie d’acheter mais qui au contraire nous étourdi avec des offres pléthoriques.

J’ai donc pensé à créer un site qui partirait de « l’univers » de personnes « réelles » en présentant en mots et en images leur art de vivre avec la possibilité de shopper à travers les photos de nos reportages tout leur lifestyle.

Difficile de concilier vie pro/vie perso ? Oui forcément car je voudrais profiter encore davantage de mon fils. En même temps j’ai toujours voulu avoir une vie professionnelle riche donc… je fais des listes et des plannings pour essayer de ne pas me laisser déborder et organiser au maximum les choses. Sinon peu de chance pour qu’elles se produisent toutes seules ! En même temps avec un enfant et un bureau au dessus de la maison, cela reste très gérable. Et mon mari est génial et prend vraiment le relai le WE quand je dois terminer un reportage par ex.

Qu’est ce qui te rend le plus fier de ton fils ? Qu’il soit attentif aux autres, qu’il sache nager et descendre en apnée à plus de 2mètres 50 depuis cet été, qu’il connaisse tous les noms des dinosaures, qu’il commence à avoir le sens de l’humour, bref des tonnes de choses. Je suis sa supportrice inconditionnelle (Je lui fais ressentir mais je m’oblige à ne pas trop lui dire quand même !).

Que veux tu lui transmettre ? Je réfléchis beaucoup à cela et j’essaye de mettre l’accent sur des choses qui me semblent importantes au quotidien : la curiosité et l’attention à ce qui l’entoure, le goût de l’effort mais aussi le sens de l’humour, la fantaisie ou la générosité… Souvent je me sers d’un événement du quotidien ou d’une de ses réactions pour faire une petite mise au point sur un sujet. J’essaye aussi beaucoup de me souvenir de l’enfant que j’étais : j’ai un besoin viscéral de communiquer avec lui. Et depuis le début de notre histoire, j’ai le sentiment que nous nous comprenons parfaitement.

Dernière sortie en famille ? La dernière expo de JR à la galerie Perrotin suivi d’un stop dans notre japonais préféré : Yamamoto (6 rue Chabanais – Paris 2). Joseph est fan de sashimis (un peu moins d’art contemporain mais on y travaille !)

Une journée idéale chez vous, ça se passe comment ? Ensemble à rigoler, trainer, découvrir, lire, discuter.

Dernier mot avant le dodo ? « Je t’aime plus fort que tout mon p’tit bonheur » après s’être racontés notre journée et un peu de « quand j’étais petite ».

 

 

 

 

 

 

 

This entry was posted in Serial Interviews. Bookmark the permalink.

Commentez ce post!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>