La bergamote

q

Jamais, ô grand jamais (tu remarques l’accent ^ au 2ème mot, ma façon à moi de résister), donc jamais ô grand jamais je n’avais pensé un jour écrire un billet sur la bergamote. Non, la bergamote j’en buvais en infusion les soirs de grand froid et c’était bien suffisant ainsi.

Mais voilà, hier il m’est arrivé une chose qui n’arrive qu’une seule fois dans une vie je crois bien. J’ai découvert que ce que je buvais depuis des années n’était pas issu, comme je le pensais naïvement, de feuilles de bergamote. Non ô grand non ! J’ai découvert que la bergamote était un agrume, sorte de sosie du citron.

Je t’explique. J’étais guillerette faire mon marché hier matin et pour accompagner le poisson que je prévoyais de cuisiner le soir même, je fis une halte chez le primeur. Tomates, courgettes, oignons (et pas onions !), pommes, avocats…et d’un coup je me souviens que pour mon poisson il me faut des citrons (oui car un poisson sans citron c’est comme H sans M ou Tic sans Tac, sans saveur). Ma main innocente saisit 3 citrons lorsque la marchande de légumes dit “oh vous aussi vous êtes fan de bergamote, j’adore !”.

Là je me dis et je lui dit que je ne vois pas le rapport avec le fait que j’ai pris des citrons. Un peu comme si elle m’avait dit “oh vous avez pris 3 citrons, moi aussi j’adore le nougat”. Je la regarde avec stupéfaction, examine les contours de son sourire pour savoir si à 8H32 elle n’est pas déjà un peu éméchée.

“Euh, non , je ne suis pas particulièrement fan de bergamote” je réponds.

“Bah pourquoi vous en avez pris trois alors ?” elle enchaine.

Je regarde à droite, à gauche, je cherche un regard approbateur. La marchande de légumes est ivre, c’est sûr.

Je lui suggère de bien regarder, ce sont des CITRONS que j’ai pris, pas des feuilles de bergamote. J’ai presque envie de rajouter telle Nabilla “nan mais allô quoi”. Mais là la marchande reprend le dessus “ma pauvre dame, vous ne savez pas ce que c’est de la bergamote on dirait bien”.(là je pense gnagnaga va te faire voir)

Je bégaye, j’hésite, je balbutie “bah euh si, même que j’adore le thé à la bergamote”.

Là, la nana me toise “ah oui alors ça ressemble à quoi de la bergamote ?” comme en CE1 quand Adeline Brouchet m’a demandé “ah ouais alors c’est quoi la capitale de la Pologne ?” et que je ne savais pas du tout.

Je trouve cette conversation surréaliste. Je n’ai pas le temps de répondre, la marchande reprend la parole et m’explique donc que la bergamote c’est un agrume et que j’en tiens trois dans mes mains.

Je reste sans voix.

Je ne peux y croire.

Quoi ?! Ainsi donc la bergamote serait une pâle copie (vive les ^^^^^) du citron ? Quoi toute ma vie, j’aurais été dans l’erreur ? Quoi la bergamote ce ne sont pas des feuilles comme le thym ?

Je rougis, je prétends que je si je le savais, je prend mes 3 bergamotes, je baisse la tête, je rentre chez moi.

Le soir venu, je fais part de ma découverte à mes amis, à mon mari, à mes enfants et à mon chien.

Le chien répond que oui il le savait (menteur) et le reste de l’assemblée avoue que non, il ignorait tout de la vie cachée de la bergamote.

Alors je décide de mettre une photo sur ma page Facebook pour prendre la température et voir si d’autres personnes étaient, comme nous, dans le flou bergamotique.

A ma grande surprise, 3500 likes et 600 commentaires suivants (!!!), je me rends compte qu’à part 3,4 crâneuses (^^^), personne ne savait que la bergamote était un citron déguisé.

Une personne pensait même que c’était un animal. La bergamote, animal de haute montagne. Bah oui.

Aujourd’hui, j’ai 36 ans et je sais ENFIN à quoi ressemble la bergamote.

Alléluia.

In bergamote we trust.

Ps : je pense à relancer l’économie française grâce au commerce de bergamotes.

This entry was posted in Serial Bons-Plans. Bookmark the permalink.

Commentez ce post!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>