La mémoire qui flanche

q

 

Cette fois j’en suis sûre, je suis vieille. Enfin pas le genre à avoir une canne et des fausses dents mais le genre qui n’a plus 17 ans non plus.

J’avais déjà des soupçons de mon vieillissement quand je livrais  l’année de ma venue au monde à mes gamins.  1979.

1979.1979.1979.

Pour eux 1979 c’est comme quand ma mère me dit qu’elle est née un peu avant 1950 (désolée de trahir ici ton âge maman). Un peu comme quand ma grand-mère me disait qu’elle n’avait pas connu le télévision.

Pour mes enfants je suis née au siècle d’avant, il ya cent ans donc, il y a mille ans donc. Il y a une éternité.

De ça je m’accommode : on croit toujours que nos parents ont claqué la bise à 2, 3 diplodocus.

Mais je m’accommode moins de me rendre compte que je vieillis. Que je n’arrive plus à retenir le poème niveau CM1 de ma fille qui contient 18 lignes. Que je ne sais plus si bien que ça mes tables de multiplication, que je ne retiens pas depuis 3 mois le nouveau code de l’immeuble,  que je ne sais plus aucun mot de passe de mes comptes gmail, Twitter, Facebook ou Insta, que je sais à peine lequel de mes enfants est né le 13 juillet et lequel est né le 14, que je ne sais jamais où sont rangées mes clés, que je ne retiens plus les titres des livres que je lis, que je ne sais plus bien si l’été dernier on était en Corse ou si c’était celui d’avant, que je parfois je donne le prénom du chien à mes gamins, que j’hésite lorsqu’on me demande en quelle classe ils sont, que je ne sais plus si ça fait 19 ou 20 ans que je suis avec mon homme, que je crois dur comme fer avoir eu ma 3ème étoile alors que c’est faux, que je finis par m’inventer des souvenirs, que je raconte avoir vu ce film alors que vraisemblablement je ne l’ai pas vu, que je me demande si ma mamie est morte en 1997 ou 1999, que je ne sais plus lequel de mes enfants a marché à 14 mois et lequel a marché à 16 mois, que j’oublie une semaine sur deux l’horaire du cours de danse de ma fille, que je ne sais pas trop si je suis dans le 7ème ou le 8ème mois de grossesse et que parfois mon visage revêt des airs nostalgique en écoutant Barbara.

Voilà, j’ai la mémoire qui flanche. Je suppose comme vous, non ?

NON?????

This entry was posted in Serial Mother. Bookmark the permalink.

Commentez ce post!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>