L’interview de la serialmother : Candice Gasperini co-fondatrice du site Bricool.

candice1

Dans une autre vie  Candice était journaliste-reporter à la télévision. Un jour elle a eu marre et a décidé de changer de vie.

Une rencontre avec Emilie plus tard, les deux filles s’associent et montent le site Bricool, un site malin pour trouver toute la main d’oeuvre dont on peut avoir avoir besoin pour des petits et des gros travaux.

Candice est aussi l’heureuse maman d’une petite Giulia. Comment jongle t-elle entre sa vie de maman solo, sa petite entreprise et sa vie de femme ? Elle nous dit tout !

SERIALCV

Nom : Gasperini

Prénom : Candice

Age : 36 ans

Situation de famille ? Maman séparée

Métier ? Entrepreneuse

Prénom et âge de ta fille ? Giulia 5 ans et demi

Surnoms que tu lui donnes? Loulette ! Tout le monde l’appelle comme ça depuis sa naissance, au point qu’elle n’entend absolument jamais son vrai prénom.

Age de la 1ère nuit ?… no comment… l’enfer. Je dirais 2 ans ? Et je ne plaisante pas.

SERIALQUESTIONS

Dernier câlin ? Tout le temps, je passe mon temps à chercher son odeur et à lui faire des bisous. En plus on a beaucoup de chance, elle est fan de câlin.

Dernier(s) caprice(s)? Elle n’est pas vraiment capricieuse. En revanche c’est une pro de l’argumentation, elle arrive toujours à ses fins en nous prouvant par A + B que ce qu’elle nous propose est vraiment une super idée.

Dernière (s) punition(s)? Ca va paraître gnan-gnan mais on ne la punit jamais. Comme elle est assez émotive, on lui crie rarement dessus. On lui fait un peu la leçon et ça suffit pour qu’elle ne recommence pas.

Une anecdote (presque) inavouable de ta vie de mère ? J’ai toujours honte quand j’arrive à un pique-nique, que toutes mes copines mamans ont prévu le joli petit sac qui va bien avec la couverture, les gâteaux faits maison, les jouets d’extérieur et que moi au mieux j’ai couru vite fait acheter un goûter à la boulange et qu’on se retrouve toutes les deux assises sur nos vestes. La oui, dans ces moments là j’ai toujours un peu honte… pourtant la fois suivante, je refais exactement la même !

Quelle est selon toi la période la plus difficile dans “l’élevage” d’enfants ? Alors je n’ai pas encore eu la joie de connaître les affres de « l’élevage d’adolescent » donc je dirais que clairement pour moi jusqu’à présent le plus dur était les premiers mois. D’autant que c’était un bébé qui dormait très peu et allergique aux produits laitiers… easy quoi !

Tu as monté le site bricool avec une amie il y a quelques mois. Dis nous en plus. On a monté Bricool parce qu’en tant que femmes et qui en plus n’y connaissaient rien, à chaque fois qu’on devait faire appel à un plombier ou à un bricoleur, on se faisait soit arnaquer, soit planter le jour J. Qui plus est, j’avais un conjoint encore moins bricoleur que moi du coup, je n’avais jamais l’occasion d’avoir un appart un peu déco.

Capture d’écran 2016-06-17 à 23.39.19

Concrètement si j’ai une fuite, je passe par Bricool, ça se passe comment ? Tu nous appelles et on te trouve un de nos plombiers dispo au plus vite avec surtout un prix fixe avant qu’il ne commence. Pas de devis surprise chez nous c’est le principe. Mais surtout Bricool fait plus que du dépannage, on est surtout là pour accompagner nos clients dans tous leurs travaux, la rénovation de salle de bain, de cuisine, de tout leur appart. On s’occupe de leur trouver le prestataire de notre réseau qui correspond à leur budget et à leur demande, le tout avec des tarifs compétitifs. Ensuite on suit leur chantier de A à Z pour garantir que tout va bien se passer.

Tu faisais quoi avant ? Pourquoi changer de vie ? J’étais journaliste reporter TV. Pas très épanouie. La TV laisse peu de place à la prise d’initiative, aux nouveaux projets, tout reste très formaté. J’ai tout quitté pour décider à 33 ans d’apprendre à coder dans un bootcamp. Une sorte de « camp » intensif où tu codes non stop pendant 9 semaines. Une expérience incroyable qui a littéralement changé ma vie ! Notamment parce que j’y ai rencontré mon associée Emilie.

Candice et son associée Emilie

Candice et son associée Emilie

Tu viens de monter ta boite il y a quelques mois, difficile de se lancer ? De se lancer non mais de perdurer oui. Un combat de tous les jours, semé d’embûches. En revanche, nous avons beaucoup de chance, nous sommes super bien entourées et « coachées » dans le meilleur accélérateur de France, The Family.

Difficile de concilie vie pro et vie privée ? Très. Du coup j’essaie d’emmener ma fille au boulot lorsque je dois travailler les jours fériés, certaines vacances scolaires… et comme je bosse de The Family elle adore (c’est un peu le paradis des enfants autant pour le décor que pour les gens bienveillants).

Qu’est ce qui te rend le plus fier de ta fille ? Tu fais appel à mon objectivité de maman là ahah 😉 je suis fière de sa curiosité et de son empathie, même si souvent ça m’inquiète de la savoir aussi sensible.

Que veux-tu lui transmettre ? La confiance en elle et en la vie. C’est terriblement niais comme phrase mais je pense pourtant que ces deux choses font la différence entre une personne heureuse et quelqu’un qui passe à côté de sa vie.

Dernière sortie en famille ? Samedi, on avait l’exposition de dessin à l’école.

Une journée idéale chez vous, ça se passe comment ? Resto jap rue Saint-Anne pour un bol de nouilles, une balade avec en prime un musée sympa (la grande galerie de l’évolution ou les expos temporaires du palais de la Découverte), un bon goûter.

Dernier mot avant le dodo ? Bonne nuit mon cœur d’amour, la même phrase tous les soirs je ne m’en lasse pas 😉

This entry was posted in Serial Interviews. Bookmark the permalink.

Commentez ce post!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>