L’interview de la serialmother : Solenne, fondatrice de l’appli Y’en a marre du square !


Photo-Solenne_YAMS

 

Parce qu’elle en avait marre de ne pas trouver LA super appli qui lui donnerait des idées de sorties à Paris, Solenne, maman de 3 filles dont des jumelles, a lancé la sienne !

Avec Y’en a marre du Square, elles propose aux parents de la capitale des bons plans, des endroits fun, des lieux insolites à découvrir en tribu.

Alors qui est Solenne et comment est née cette appli ? Tout, tout, tout vous saurez tout sur elle.

SERIALCV

Nom Moutier

Prénom Solenne

Age 38

Situation de famille ? Mariée

Métier ? fondatrice de Y’en a marre du square !

Prénom et âge de tes enfants ? Pénélope (6 ans), Eugénie (6 ans), Cassandre (3 ans)

Surnoms que tu leurs donnes ? Poppy, Penny, Pen, Poppinette, Gini, Gene, Jane, Eugéninette, p’tit Cachou, Cassie, Cass, Cachounette… et pas mal d’autres déclinaisons ou petits noms.

Age de la 1ere nuit ? 9 mois pour les aînées (dès qu’une des deux faisait le moindre bruit, on procédait à une extraction immédiate en mode ninja pour ne pas qu’elle réveille sa sœur, ça n’aide pas). Pour la 3è je ne sais plus trop… c’est une 3è.

YAMS screenshots intro_1606

SERIALQUESTIONS

Dernier câlin ? Ce matin en les laissant partir vivre leur vie à l’école et à la crèche.

Dernier(s) caprice(s) ? Un par mois pour l’une, un par jour pour l’autre, un par minute pour la troisième (ordre non contractuel). Le tout dernier : la petite a débarqué pour la 342è fois dans le salon à 22h52 (je vais lancer une pétition pour l’arrêt de la sieste en crèche) parce qu’elle voulait une « petite douche ». Oui une petite douche, que la mère indigne que je suis – et affichant accessoirement un bon 39 sur le thermomètre – lui a refusé alors que papa lui avait « promis une petite douche » (après le bain du matin ?…) Ce papa-même qui n’était pas là ce soir-là. Cris hystériques, roulages par terre, agrippage de jambes, une petite douche, une petite doooouuuche,

UNE PETITE DOOOOOOOOOUUUUUCHE ! J’ai fini par faire ce que toute mère normalement constituée ferait,je suis partie m’enfermer dans la salle de bain et j’ai fait abstraction des hurlements et du tambourinage de porte jusqu’à ce qu’elle s’épuise.

Dernière (s) punition(s) ? Pas vraiment de punition, on met en cellule de dégrisement quand ça dégénère trop.

Une anecdote (presque) inavouable de ta vie de mère ? J’ai déjà coché avec la « petite douche » non ? Non, bon j’ai aussi lâché la poussette de ma dernière pour me ruer sur une de se sœurs qui s’apprêtait à se jeter sous une voiture en trottinette : quand j’avais le dos tourné la poussette s’est échappée et s’est renversée dans le caniveau, l’enfant aussi, la tête la première. Je me demande maintenant s’il n’y a pas un lien avec la « petite douche »… Mais le papa l’a fait tomber de son siège auto sur le bitume quand elle avait 11 mois, oh ça va j’ai bien le droit de balancer.

Quelle est selon toi la période la plus difficile dans “l’élevage” d’enfants? Pour des jumeaux, je dirais à partir de 5/6 mois, avec l’accumulation de fatigue, les nuits passées à marcher comme des zombies chacun avec une de nos filles à califourchon sur un bras, elles ne s’endormaient que comme ça et on était mobilisé tous les deux en permanence ; les matins où on se réveillait sans comprendre comment notre dîner de la veille pouvait être toujours là, sur la table, intact ; les journées de congé mat’ où je n’étais pas douchée à 17h30, où j’attendais le retour du père comme le messie.Mais on oublie, et au fur et à mesure, tout devient plus simple, c’est génial deux d’un coup.

YAMS_screenshot_home

Tu viens de lancer l’appli Y’en a marre du square ! Qu’est ceque c’est ? C’est une toute nouvelle appli de recommandation de sorties avec les enfants, ciblée pour l’instant sur Paris et ses alentours.J’ai perdu beaucoup de temps à chercher des sorties à faire avec mes filles à Paris, j’étais frustrée de voir à quel point les outils de recherche existants n’étaient pas efficaces ni adaptés à nos envies et nos usages en tant que parents, il n’y avait en particulier aucune application mobile dédiée. J’avais la chance d’avoir le plus brillant des développeurs à la maison alors on s’est lancé.  Il y a tellement de choses passionnantes à faire avec ses enfants dans notre belle ville, il faut juste trouver le temps de chercher, savoir où les dénicher et s’assurer que c’est adapté à l’âge de nos enfants, que ça a bien lieu ce samedi après-midi et pas dans trois semaines, que c’est dans un quartier qui nous arrange, que c’est dehors ou dedans… C’est le travail que nous faisons pour les parents avec Y’en a marre du square ! Je consacre beaucoup de temps à chercher de nouvelles idées, à tout consulter, trier, sélectionner. Je choisis les sorties qu’on a aimées ou qui me paraissent les plus intéressantes, les plus attirantes, et ce, de façon totalement indépendante. C’est subjectif, j’ai une ligne éditoriale interne qui me guide. J’ai vraiment envie que les parents passent des moments heureux avec leurs enfants,c’est mon fil rouge.

La meilleure sortie en famille alors c’est quoi par exemple ? C’est celle où on s’amuse, où on découvre, où tout roule, où on ne se prend pas la tête. Après ça dépend des attentes de chacun, des circonstances, ça peut aussi bien être une fête de quartier où les enfants vont danser et s’amuser, qu’un joli spectacle dans un petit théâtre ou une balade à l’autre bout de Paris pour découvrir une expo géniale qui va leur parler. Nous on aime beaucoup les lieux contemporains, comme la Gaîté Lyrique ou le Palais de Tokyo mais on a adoré aussi dernièrement l’ambiance feutrée et pleine de fantaisie du musée de la Chasse et de la nature. On aime aussi s’échapper un peu de Paris pour prendre l’air, à Chamarande ou au Potager des Princes de Chantilly par exemple.

Le square c’est vraiment l’horreur ?! Bah oui, non ? Sérieusement, j’aime nos squares parisiens, je ne veux surtout pas les renier, ils m’ont sauvé la mise plus d’une fois quand sortir de l’appart était une question de survie. Mais il y a quand même des moments où y’en a marre de la routine et de la surpopulation square-cérale. Et il y a tellement de choses super à faire à Paris, le tout est de trouver facilement ce qui nous correspond.

Quelles sont tes 3 autres applis préférées de maman ? Ce ne sont pas des applis de maman en tant que telles mais plutôt des applis qui me facilitent la vie : les applis de presse et en particulier les agrégateurs comme Feedly qui me permet d’accéder facilement à toutes mes sources.Les applis de vente privée parce que j’achète pratiquement toutes les fringues de mes filles en ligne et que quand il faut en permanence tout acheter en double d’un coup, mieux vaut faire un peu attention.

Et puis Pili Pop tiens, on peut dire que c’est une appli de maman ? De maman qui a vécu à l’étranger et adore voyager et qui a très envie d’initier ses enfants à l’anglais. Sachant qu’entre le judo, la danse et la musique, c’est impossible à caser. Cette appli permet de les familiariser en douceur en jouant, les filles l’adorent.

Qu’est ce qui te rend le plus fier de tes enfants ? Leur enthousiasme, leur curiosité, l’empathie et le respect qu’elles montrent pour les autres, la façon dont elles s’occupent les unesdes autres, leur créativité, leur humour, les blagues carambar nulles qu’elles inventent (« ça fait quoi un lion qui va dans un seau ? ça fait un lionceau »). Je continue ?

Que veux-tu leur transmettre ? L’amour et le respect des autres, l’ouverture au monde, la capacité d’oser, la fantaisie. Et puis mon amour pour la musique et les arts en général, c’est ça aussi bien sûr qui m’a guidée pour Y’en a marre du square !

Dernière sortie en famille ? Un « concert tôt » au théâtre du Châtelet : « Paris en chansons » par le chœur d’enfants Sotto Voce. Magique, même notre petite dernière chantonnait en tapant des mains « je fais des trous des petits trous, encore des petits trous » (avant de décider au bout de 15 minutes que ça suffisait et de se mettre à le dire haut et fort, il a fallu procéder à un exfiltrage express). Et par mesure d’éclectisme, on a continué l’après-midi avec un concert de post folk indie à la médiathèque Marguerite Duras : les magnifiques Butch McKoy et son acolyte. Génial d’assister à un vrai concert de rock avec nos filles à une heure et dans une ambiance adaptées.

Une journée idéale chez vous, ça se passe comment ? Ca se passe le week-end. On se lève tard (on a dit idéale, pas réaliste), on traîne un peu, les filles jouent, on déjeune en famille chez ma maman ou on rejoint des amis pour bruncher et on passe l’après-midi à découvrir tout ce que Paris a à nous offrir.

Dernier mot avant le dodo ? J’aimerais dire que c’est : bonne nuit mon petit ange, je t’aime à la folie… Ce que je dis à chacune mais j’ajoute 1/2h plus tard pour les aînées : bon maintenant tu dors, tu vas être crevée demain, et moi aussi. Et 2h plus tard à la dernière : qu’est-ce que tu fais encore là ?!

This entry was posted in Serial Interviews. Bookmark the permalink.

Commentez ce post!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>