L’interview de la serialmother : Adeline Blondieau, comédienne et auteure

Adeline Blondieau alias Caro dans Sous le Soleil est une femme qui vit à 1000 à l’heure : actrice, dessinatrice, écrivain, scénariste et…maman!

Elle imagine des BD très fun sur les mamans au bord de la crise de nerfs, L’heure de la Sortie et aussi sur les célibatantes des villes avec Les Citadines. Et pour les fans d’équitation, elle a aussi écrit la BD Célimène !

Mais ce n’est pas tout..Adeline est en pleine préparation d’un ouvrage tout en photos qui va passionner les femmes enceintes : un livre sur la grossesse et le sport !

Mais quels sont les secrets de cette serialmother qui sera bientôt maman pour la 2ème fois ?

CV de la serialmother

Nom :BLONDIEAU                                                                                                     
Prénom ADELINE
Age 40 
Profession Comédienne,scénariste BD et TV et auteur               

Prénom et âge du serialkid AÏTOR 12 ans                           

Surnom ridicule du serialkid TOTOR
Surnom ridicule que le serialkid vous donne ? Mamou (tu sais mamou qu’il y a des enfants qui appellent leur mère maman ??? c’est bizarre, non ?) et maintenant que l’adolescence pointe son nez, le mamou se transforme en Mam, plus branchouille…
Poids et taille du bébé à la naissance? Le petit chéri que l’on a dû faire arriver avec 10 jours d’avance… pesait 4kilo 4… et faisait 57 cm… et une chevelure impressionnante !! Ce qui a fait délirer toutes les infirmières…
Age de la 1ere nuit (on entend par nuit, la période durant laquelle un enfant serait tombé dans un sommeil profond pendant plus de 8 heures)  hum… même si on enjolive toujours un peu… c’est arrivé assez vite… un vrai père tranquille… après la période d’allaitement soit vers 3 mois… c’est bien non ??
 

Serialquestions

Dernier câlin ? Tout à l’heure… très câlin le garçon… enfin encore pour l’instant…
Dernier caprice ? Cet après midi, on faisait du shopping pour son anniversaire… il a pris des gouts de luxe… j’aime pas trop, ce ne sont pas les valeurs que je veux lui transmettre…
Dernière punition? Privé de fête pour son anniversaire… Dur, hein ? Mais la bêtise était en conséquence !!!
Dernière envie de ne plus être mères, de partir vivre sur une île avec George Clooney, de croire qu’une couche concerne l’ozone et qu’un doudou est un mot antillais ?
En fait jamais… Même au pire du pire… Je ne renonce jamais… et même quand il me pousse à bout, je le lui dis… « je ne renoncerais pas, je serais toujours là… »
Comment expliquez vous donc à votre fils  votre travail?  Et d’ailleurs c’est quoi votre  travail ? En ce moment j’écris des livres sur la sérénité, le yoga, la 40taine, mais aussi des scénarii de bd… il connait et comprend mon boulot. Il aime aussi s’impliquer dans les recherches d’idées de gags pour le personnage de Bidule et aime que je lui parle des histoires que je raconte. En fait il est mon premier lecteur, intransigeant mais bon…
En revanche quand il était petit 2-3 ans, il m’a vu dans un film à la télé, où on m’avait ligoté, bâillonnée et un voyou me tenait en joue avec un flingue… Là il a cru que j’avais un vrai problème et toute la soirée a eu peur que les gars reviennent ! après cet épisode ça, c’était réglé, il avait compris. … Même s’il détestait me voir dans les scène de baisers  dans sous le soleil !
Dernière fierté de maman ? De superbes dessins effectués lors de la visite de l’expo « Miro » cet après midi, que je vais afficher dans mon bureau.  Il est vraiment doué en dessin, je suis sa première admiratrice, bizarre non ?
Dernière remise en question ? Lui ? Régulièrement… très, trop ! Il tient ça de sa mère !! Mais il faut que cela porte ses fruits, sinon, c’est de la prise de tête pour rien.
Dernière sortie en famille ?  Tous les deux pour l’expo Miro, sinon en famille version recomposé : un vide grenier la semaine dernière…
Dernière bonne adresse ? Hier, le bac à glace, rue du bac… je suis enceinte et un peu portée sur les glaces… lui aussi… ça tombe bien ! donc en ce moment on teste tous les glacier parisiens…
Dernière histoire du soir ? En fait depuis qu’il est en 6ieme, l’histoire du soir, c’est un moment de lecture pour lui seul. Sinon, on continue ce que l’on a toujours fait, on parle de ce qui ne va pas et de ce qui va aussi. Je trouve que ce moment de calme et de pénombre est propice à ce genre de discussion, mais elle doit toujours se terminer sur une note positive pour ne pas gêner le sommeil.
Dernier mot avant le dodo ? Après : bonne nuit, dors bien, je t’aime… «  et tu dors, si je te trouves avec une console de jeux tu vas m’entendre !! »

Cette entrée a été publiée dans Serial Interviews, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *