Ces petits plaisirs

aIl pleuvait, j’écrivais un livre dont je ne voyais pas le bout, j’avais fini mon thé et mon gâteau au chocolat, il était 15h30. Soudain j’eus comme une furieuse envie de tout laisser là et de faire une surprise à mes 2 grands.

Alors j’ai tout laissé là en plan, l’ordinateur, le sachet de thé dans la tasse “Kate & William”, la cuillère avec des traces de chocolat et je suis partie les chercher à l’école. Sous mon parapluie (qu’il est long ce mois de novembre…) j’ai brandi un large sourire et lorsque mes enfants sont sortis de l’école et qu’ils m’ont vue, ils ont fait des têtes de gens contents  (et je m’y connais en gens contents).

“Mais maman tu as l’air contente ! Pourquoi ?” a demandé la petite.

Alors j’ai répondu “je suis venue vous kidnapper et on va au cinéma voir Alice au Pays des Merveilles ! Allez hop let’s go ! C’est parti ! ” (ce côté Dora qui est en moi me fait parfois peur)

Mon grand, étonné, a trouvé que le “jeudi c’est bizarre pour aller au cinéma”.

J’ai rétorqué que “pas tant que ça”.

On a pris le métro, on a pris du pop corn, on s’est assis dans les bons gros sièges rouges, on a ri, on s’est pris par la main, on a regardé Johnny Depp déguisé en chapelier , on a kiffé les effets spéciaux, on a plongé dans l’univers d’Alice.

A la fin du film nous étions bien, heureux d’avoir fait un truc qu’ils pensaient “dingue”, un cinéma un jeudi en semaine.

Vive les surprises, vive les enfants, vive Alice au Pays des Merveilles !

 

 

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *