Colo de serialfiston : le retour à la maison

Donc serialfiston est parti 8 jours en colo.

On a eu le droit de l’appeler 3 fois « parce que ça suffit« .

La veille du retour, serialfather, serialprincesse et moi avons fait une danse vaudou qui signifait « youpi il rentre ». Même si serialprincesse avait tenté un « maman, mon frère m’embête » alors que le coupable était à 600 km de là, elle était plutôt contente du retour du guerrier.

Le matin du retour, moi à serialfather « Tu crois qu’il aura changé ? Tu crois qu’il aura grandi ? Tu crois qu’il va nous reconnaitre ? ».

Serialfather m’a lancé un regard « n’importe quoi tes questions ! Il est parti 8 jours ! 8 JOURS ! »

Puis nous avons récupéré le fils qui avait jugé que les chaussettes étaient inutiles pendant son séjour et qui avait donc les pieds totalement pourris.

Mais pas autant que sa valise hein : serviettes mouillées, slips du voisin, pulls déchirés, dentifrice collé sur chaque jean, brosse à dents encore dans son emballage plastique (donc qui n’a pas été utilisée hein).

Valise et serialkid allaient passer à la machine en programmé « chui dégueu-je pue ».

Puis serialkid s’est mis à raconter : RIEN.

« C’était chouette ? Raconte !« . « Oui,oui trop bien »

A l’heure qu’il est, à J+1, ce qui s’est passé là bas reste un mystère entier. Ce qui s’est passé là bas restera là bas.

Et puis, à 6 ans, il y a des choses qui ne se racontent pas parc que « tu comprends maman, tu comprendais pas »

Je dois donc comprendre que je ne peux pas comprendre.

Mais en tous cas le meilleur c’est de retrouver son (grand) bébé, de lui faire des poutous (rien à voir avec l’homme politique hein) et de le savoir heureux !

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *