Conversation avec mon sapin.

Hier soir j’ai discuté avec mon sapin de Noël.

Je me suis assise dans mon salon à son pied et alors que je commençais à ôter ses boules, il a parlé.

« Mais que fais tu là ? Tu as l’intention de me jeter dans la rue avec tous les autres de mon espèce comme un vulgaire sac plastique ? Alors donc c’est ça , je t’ai servi 3 semaines et là hop fini le sapin ? »

Au début me suis pincée car un sapin qui parle, c’est pas banal.

 » Vous êtes marrants vous autres les humains, vous nous coupez, vois nous enguirlandez, vous nous foutez dans votre salon, vous nous mettez des cadeaux au niveau de nos pieds mais ils ne sont pas pour nous, vous nous humez, vous nous prenez en photos, vous nous passez devant, vous nous appréciez et puis hop le 1er janvier, vous nous jetez comme de vulgaires ordures après nous avoir étouffés dans un sac plastique. C’est vraiment moche de faire ça. »

Devais-je répondre à mon sapin ou devais-je aller me coucher et arrêter de croire que les arbres avaient le don de la parole ?

Je choisis de lui répondre « Nan mais c’est pas ce que tu crois…on vous kiffe, vous êtes notre bouffée d’oxygène, Noël sans vous c’est pas Noël . Mais c’est juste que on peut pas vous garder toute la vie non plus … »

Il secoua une de ses branches « Oui je comprends, je pige vite tu sais. Mais bon pas la première semaine de janvier non plus. Attends un peu, je sais pas moi, le 10 janvier au moins. J’ai pas super envie de me retrouver sapin parmi les autres sapins sur le trottoir moi. J’ai encore envie de rester avec toi et ton mari et tes gosses…Pour que Noël se prolonge un peu, rien qu’un peu… »

Je sais pas ce qui m’a pris mais je me suis mise à pleurer avec mon beau sapin.

A ce moment là serialfather est arrivé dans le salon et m’a demandé pourquoi je pleurais en parlant au sapin.

« Bah on discute tous les deux et il m’a émue. » j’ai dit.

 » Faut définitivement que tu arrêtes le jus de carotte, ça te réussit pas… » il a répondu.

 » Vous êtes marrants tous les 2 » a renchérit le chien.

Cette année, c’est sûr on garde le sapin encore un peu.

 

 

 

 

 

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *