Débat profond du jour : pour ou contre la pâte à prout (s) ?

Un peu de sérieux en ce mercredi ne fera de mal à personne. Il est des des envies bizarres auxquelles AUCUN serialkid n’échappe. AUCUN. (sauf peut être le fils de ma voisine qui, à seulement 5 ans, est pas drôle, mais alors pas drôle du tout)

L’envie du moment de mon serialkid c’est la pâte à prout. (doit-on mettre le mot prout au singulier ou au pluriel, c’est l’objet d’un autre débat auquel Bernard Pivot, himself, n’a pas répondu)

Donc le serialprouteur a jugé bon de se faire acheter de la pâte à prout(s) par sa mère (moi), prête à tout pour lui faire plaisir. Quelle erreur !

D’abord il y en eut partout et ensuite, une fois que nos esprits avaient compris qu’il fallait laisser la pâte dans la boite et appuyer avec le bout de doigts pour que ça proute, je regardais mon fils non sans une certaine honte. Quoi MON fils pouvait donc se marrer avec de la pâte à prout(s) ? Naaaaaan pas LUI !!!

Bah si. Bah ça l’a fait rire. Bah en fait il aime l’humour pipi-caca.

Ensuite, un de ses copains a pensé tel un manifestant “libérez la pâte! libérez la pâte! libérez la pâte!”. Et hop, la pâte a échoué dans les cheveux de mon serialprouteur.

Une heure et demi plus tard et 78 cheveux en moins, le reste de la pâte refusa de péter.

Et quand la pâte à prout(s) proute plus…c’est vraiment LA FIN.

(Sur le sujet, un très bon livre rigolo : la Reine ProutProut aux Editions Gallimard )

Alors pour ou contre ?!

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *