Des rires et des enfants

L’humour est-il héréditaire ?( sujet philo du bac 1879)

Je découvre depuis peu que mes enfants (les 2 grands hein, bébé du haut de ses 4 mois est un blagueur qui s’ignore encore) ont de l’humour.

Et bah tu sais quoi ? Ils ont le même humour que nous (moi et mon mari c’est à dire leur père. ).

Une fois passées les blagues à base de prouts, de caca et de pipi (qui, je l’avoue, peuvent me faire rire hein, j’ai gardé mon âme d’enfant dans les situations extrêmes), une fois l’enfant un peu grand, une fois qu’il a environ 6 ans, il fait des blagues.

Et mieux encore : il pige notre humour et ça c’est cool.

Parfois il s’essaie à une blague sur les blondes et là je lui dis « halte là poussin, maman est en est hein », parfois il tente une blague mais commence par la chute et nous oblige à faire semblant de rire, parfois il tente une blague de Toto et ne fait rire que lui, parfois il imite Louis de Funès mais a l’air d’un asticot qui aurait avalé un verre de terre, parfois il répète des trucs entendus dans la cour d’école dont il ne pige pas le sens mais qu’il dit être marrant, parfois il joue à celui/celle qui nous fait croire qu’il ne nous aime plus (aha aha aha).

Alors oui je crois que l’humour ça se travaille, que ça se transmet un peu comme un cadeau magique qui donne du baume au coeur et qui réchauffe.

ps : voilà la (bonne) blague que serialfather a bien voulu transmettre à ses héritiers « pourquoi les hommes grenouilles plongent toujours en arrière ? Parce que sinon ils tomberaient dans le bateau ». AHA. AHA. AHA.

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *