Pourquoi les enfants ne racontent jamais rien (ou l’art d’être muets quand ça les arrange)

Bernardo, l'homme muet de Zorro

D’habitude le serialkid parle. Surtout quand il ne faut pas. Quand on est au téléphone, quand on refait le monde avec une copine, quand on mate une émission méga intéressante ou quand on a enfin réussi à avoir la Sécurité Sociale au téléphone après 22 minutes d’attente.

Là on lui dit “mais tu vas te taire, chuuuuuuuut” !

Mais à l’inverse quand on lui demande “c’était bien l’école/l’aniversaire/la sortie scolaire?”, le serialkid avale sa langue et répond vaguement “oui oui“.

Mais enfin raconte moi. Toi qui est si bavard, tu vas me dire ce que tu as vu/entendu/aimé/mangé !

Le serialkid regarde ses géniteurs droit dans les yeux et dit juste “je me souviens plus”.

Donc le même serialkid qui parle quand il ne faut pas et qui a la mémoire de qui lui a offert le camion rouge pour ses 2 ans, a comme par magie, perdu sa langue et sa mémoire.

Cette fois c’est sûr : ils se foutent de nous.

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *