J’ai testé : la piscine avec une classe de CP (et j’ai beaucoup ri)

“Maman, steuplai tu veux pas être maman accompagnatrice pour la sortie piscine ? Steuplai, steuplai !”

En bonne mère, j’ai dit oui.

Me voilà, avec 3 autres mères inconscientes, accompagnatrice de piscine (c’est un titre de noblesse ch’te signale).

Tout démarre à la porte de l’école avec 24 serialkids de 6-7 ans.

Mon serialkid, hyper fier “hééééééééééé la blonde c’est ma mère”

Là, 48 yeux me dévisagent quand le petit Gaspard me balance “mais pour une mère, bah t’as l’air jeune“. Gloire en moi. Tout commence donc très bien.

Sur le chemin je demande Gaspard ce que “jeune” signifie. Il me dit qu’au delà de 8 ans, on est vieux.Ma gloire aura donc été de courte durée.

Puis c’est au tour de Noam de me dire que je ne suis pas la plus jeune des mamans de la classe puisque la plus jeune, bah c’est SA mère.

Arrivés à la piscine, après que Paul ait fait une blague sur le maillot-ketchup (morte de rire) et après 12 minutes passées à enfiler les bonnets de schtroumphs qui t’arrachent les cheveux j’ai entendu des petites perles que je te retranscris ci dessous. Amuse toi va !

Je vais quand même pas te raconter ma vie Madame. On se connait ?” (Vlan 1)

Moi je fais toujours pipi dans la piscine parce que c’est drôle“(Vlan 2)

“Pourquoi Piscine ça s’écrit avec un S et C. Ca remonte aux Egyptiens ?” (Vlan 3, j’en sais rien)

“Mais toi en fait t’es trop vieille pour nager ?” (Vlan 4)

A ton époque il y avait déjà la mer ?” (Vlan 5)

Bref, après 20 minutes de nage répartie par groupes de dauphins, grenouilles et autres animaux à la peau visqueuse, on a tenté de rhabiller les serialkids en 10 minutes top chrono.

L’un a remis son pantalon sans slip, l’autre ses chaussures sans chaussettes, le dernier est sorti dans la rue avec son bonnet de piscine sans que personne n’y fasse gaffe jusque devant le retour à l’école !

Et comme je suis un peu maso, j’y retourne la semaine prochaine.(en attendant serialkid sent le chlore et j’ai la nausée)

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *