J’ai testé : le spectacle de Trotro avec serialjunior

q

Samedi matin, sous un soleil presque chaud donnant à Paris des airs d’été indien, j’ai pris serialjunior, 2 ans, sous le bras pour l’emmener voir son premier spectacle, L’âne Trotro.

Arrivés au théâtre où serialjunior avait donné rendez-vous à 2, 3 copains (véridique), nous avons posé avec Trotro (enfin sur l’affiche), rangé nos manteaux et pénétré dans la salle.

Assis sur son siège avec réhausseur, l’enfant a vite compris que mes genoux étaient plus confortables avant de réaliser que debout sur mon ventre, il verrait encore mieux (oui c’est moi la nana qui laisse son gosse debout mais que veux-tu, il ne voyait rien sinon). Puis la lumière s’est éteinte et là environ 200 gosses de 2, 3 ans ont hurlé Troooooootroooooooo Troooooooootroooooooo un peu comme quand les fans de Patriiiiiiiiiiick hurlent son prénom. Trotro est un peu à l’enfance ce que John Lennon était à la musique : une idole.

Alors Trotro entouré de ses amis est arrivé, les enfants ont hurlé de pus belle son prénom, les parents aussi (qui était le plus ravis entre certains enfants et certains parents, dur de le dire).

L’histoire tient en une phrase et c’est bien plus simple que dans Dallas : Trotro est amoureux de Lala et il veut la surprendre en lui organisant un spectacle de cirque. Tu comprendras bien que l’intrigue laisse peu de place à des rebondissements, à des drames, à des larmes, à du sang, à des émotions MAIS c’était cool, serialjunior a adoré, il a applaudi, il a hurlé Trooooootrooooooooooo et a trouvé ça trotro court (curieusement, pas moi).

Un chouette moment avec mon petit dernier.

Tremble Broadway, Trotro est là.

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *