J’ai vécu : les starts-up expliquées aux serialkids !

A l’occasion des journées du Patrimoine, mon associé et moi même avons décidé d’ouvrir les portes de notre site YOOPIES.FR (1ère plateforme de baby sitting sociale, si tu connais pas encore, fonce voir ou tare ta gueule à la récré) aux serialkids entre 8 et 12 ans.

Nous étions limités en terme de place mais avons tout de même pu accueillir 22 enfants.

Après une visite des locaux, nous leur avons expliqué ce qu’est Internet, les start- Up toussa. Puis ce fut leur tour de nous donner des idées de starts-up qu’ils aimeriaeint créér sur Internet.

Les idées fusèrent dans leurs petits cerveaux bien remplis :

Un site d’archéologie, un site de bonbons venus d’ailleurs, un site de ballons de foot personnalisables, un site de vente de graines exotiques, un site de jouets vintage, un site réunissant toute l’offre de colonies de vacances en France, un site d’accessoires pour animaux etc…

Puis, avec des jetons (pour représenter l’investissement, l’argent toussa) ils misèrent sur les entreprises auxquelles ils croyaient.

Furent choisies : celle sur les ballons personnalisables, celle sur les colos, celle sur les jouets vintage et celle sur les accessoires pour animaux.

Les serialkids furent ensuite répartis en 4 groupe et allèrent de demi-heure en demi-heure dans 4 ateliers : création d’un site, Marketing et Etude de marché, Communication et pub, Design.

Chaque atelier était animé par des experts tout juste diplômés.

Les serialkids découvrèrent avec des graaaaaands yeux ce que voulait dire « étudier le marché », faire de la pub, le terme « réseaux sociaux », ce que « déposer une marque ou un logo signifiait, pourquoi il fallait étudier la concurrence, comment on fabriquait un site , comment on pouvait gagner de l’argent etc…

Les questions fusèrent, l’intérêt fut immense pour eux et pour nous.

Le groupe dont j’étais en charge nomma la start-up « Mes-Supervacances.com », choisit comme baseline « La colo c’est rigolo » et conçut comme logo un soleil et la mer !

Tout cela se termina en réunion avec les parents à qui les enfants présentèrent leurs projets.

Puis on prit un grand goûter, on rit et on reparla de leurs start-up.

Le message que nous voulions leur faire passer était tout simplement que tout est possible et je crois qu’ils repartirent de là en se disant que oui, plus tard, ils pourraient monter leur start-up et devenir des grands chefs d’entreprise !

 

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *