La colo de serialfiston, Acte I : la gare.

Voilà, serialfiston est parti en colo. A 6 ans et demi il est donc grand/indépendant/petit homme.

Une fois les valises faites (je dis LES car bon mix entre affaires d’été et d’hiver-on sait jamais hein), le petit sac à dos avec les pique-niques préparés (je dis LES car en mère prévoyante, il a eu un bon mix entre petit déj, déj, gouter et diner-on sait jamais hein), nous partîmes déposer l’enfant à la gare.

Lui, très confiant, très cool, très à l’aise.

Nous, très angoissés, très stressés, très en mode « monfilsestgrandetj’aipasvuletempspasserbordel ».

Arrivés au point de rendez-vous, facilement reconnaissable puisque rempli d’enfants joyeux et de parents stressés, nous faisions connaissance avec le baby-sitter directeur de la colo, 17 ans à tout casser, qui allait prendre serialfiston sous sa responsabilité.

Moi « Bonjour je suis la maman de serialfiston, bon il est très petit, 6 ans et demi, mais très débrouillard et bon si il y a quoi que ce soit, on sait jamais hein, je suis joignable jour et nuit et puis au cas où j’aurais plus de batterie, je vous donne le numéro de mon mari/ma mère/ma gardienne/ma voisine/mon médecin traitant/ma meilleure amie/ma mère/ma belle-mère ».

Le directeur me sourit et ne dit rien (ce qui en langage de directeur de colo de 17 ans signifie « casse toi la vieille ») tandis que serialfiston, qui nous a déjà zappé, nous fait un aurevoir de la main. Il veut donc que nous partions, a un peu la honte devant les autres serialkids de nous faire un câlin. Lui à qui je changeais encore les couches il y a 4 ans. Gougeât !

Alors de force, nous le serrons, l’embrassons, le reniflons, lui donnons plein de consignes idiotes, lui disons que nous l’aimons avant de tourner les talons et de rentrer chez nous, un peu la boule au ventre mais si fiers d’avoir (déjà) un GRAND garçon.

Je te raconte le premier appel à la colo demain, va.

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *