La vie de rêve sur les réseaux sociaux

Récemment une ou deux personnes m’ont dit que j’avais apparemment une vie de rêve si l’on en croit mon compte Instagram (ze_serial_mother).

C’est gentil de leur part et j’ai en effet la chance d’avoir une jolie vie remplie d’amour, de merveilleux enfants, d’un job que j’aime, d’un mari que j’aime, de 4 enfants que j’aime et d’amis formidables.

Pourtant personne n’est dupe. Si ?

Il y a la vie qu’on veut bien montrer à voir sur les réseaux sociaux notamment Instagram et il y a la vraie vie.

La vraie vie. Celle qu’on ne montre pas en fait. Parce que ça ne fait pas, parce que c’est triste, parce que c’est moche, parce que.

Ainsi on peut mettre des photos de soi, de ses voyages, de ses enfants, des recettes de cuisine qu’on fait, des postures de yoga qu’on arrive à réaliser, des merveilleuses amies qu’on a, de son formidable mec, des délires trop trop trop géniaux qu’on se tape avec sa belle mère et pour autant…pour autant tout cela est soit totalement faux, soit cache l’envers de la vraie vie.

A base de #mesmerveilleuxenfants, #leyogacestmavie, #myfriendisbetterthanyours, #monamourestlemeilleur, #jadorelire, #vivelebio.

A base de hastags et de clichés bien jolis on montre ce qu’on veut. On se fabrique une identité 2.0 qui masque parfois les disputes conjugales, les maladies, les décès, les enfants odieux, les trahisons, les poils sous les bras, les vergetures au bidon.

A base de like, de followers, de retweet, de fans, on se fabrique un autre soi. Pour le meilleur et parfois pour le pire.

Ce que je veux vous dire c’est qu’on a tous nos hauts, nos bas, nos espoirs, nos souffrances et que ce n’est pas parce que les hashtag #jailagrippe ou #jevaisdivorcer, #jevaismal ou #mameilleureamieestuneconne ne fleurissent pas sur IG, que ça n’existe pas.

Vivons un peu, beaucoup, passionnément la VRAIE VIE.

Cette entrée a été publiée dans Serial Mother. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Comments Closed

Les commentaires sont fermés.