Marre des parents : le coup de gueule des serialkids

Après des plaintes répétées et anonymes venant d’enfants se revendiquant comme membres du «cercle des serialkids rebelles», je vous livre leur lettre.
Un peu d’indulgence : ne pas tenez pas compte des fautes.

« Chers parents,
Vous vous plaindez trop tout le temps qu’on se réveille tôt, qu’on parle trop et tout et tout, mais vous aussi vous zêtes même pas mieux.
D’abord quand on est des bébés, vous disez qu’on pleure. Mais c’est normal passque nous zavons faim.
Après vous disez qu’on dort pas assez mais bon vous zavez qu’à vous coucher tôt. Comme ça vous dormirez plus.
Parfois vous sortez avec des zamis pour diner alors que le frigo est rempli. Alors nous on comprend pas.

Même des fois vous disez que c’est bien d’être curieux et en fait quand on pose beaucoup de questions vous répondez «tu me saoules».


Aussi les parents vous dites des gros mots et après vous nous disputez quand on en dit.

Vous dites de dire «bonjour Madame» et vous vous dites juste «bonjour».
Et des fois quand vous parlez à des copains, vous mentez passque vous disez des trucs même pas vrais comme « mon fils fait ses nuits seul dans sa chambre depuis qu’il a 3 jours » alors que en fait  je l’enfant dort pas du tout seul et que je  suis il est dans votre lit toutes les nuits.
Une fois j’ai entendu un adulte dire qu’il fallait jamais manger de bonbons et après je l’ai vu en manger. Et en plus c’était les miens.


Alors nous, on en namarre et on voudrait changer de parents, dormir tard le soir comme les adultes, choisir nos vêtements le matin, manger du chocolat tout le temps et avoir 100 millions de toupies beyblade. Ah oui, et aussi regarder trop trop la télé.
Et aussi on en namarre quand vous disez «tu feras ce que tu veux quand tu seras grand mais là tu m’écoutes».
Aurevoir.

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *