Le problème de la galette des rois

q

Tu aimes les conflits ?

Tu aimes les aigreurs ?

Tu aimes les tricheurs ?

Tu aimes les rancoeurs ?

Tu aimes le beurre ?

(et les rimes en EUR) ?

Alors vite file acheter une galette des rois ! Passés les jolis discours d’amour du 1er janvier, s’en suit le mois (cruel) de la galette !

Le problème de la galette c’est pas de savoir si Cyril Lignac trouve que la frangipane c’est authentique ou de savoir laquelle est la moins chère/la meilleure/la plus belle/ de France. Non, le problème de la galette, je le sais je l’ai vécu ce soir, c’est de savoir qui va avoir la fève ! Allez soyez honnêtes, au moment de croquer votre part, votre esprit carbure à ce genre de questions :

– pourquoi ma part est plus petite que celle de ma mère ? C’est pas juste,elle aura plus de chances d’avoir la fève que moi !

– est ce que je vais réussir à voir si j’ai la fève en faisant tourner mon assiette vers la gauche?

– sachant que je l’ai eue l’an dernier, est ce que j’ai une chance de l’avoir encore ?

– qui vais-je choisir comme roi/reine si je suis l’heureux gagnant ? Certainement pas cette conne de cousine.

– est ce que je continuerai à  parler à mon fils de 3 ans si c’est lui qui l’obtient ? Pas sûr.

– pourquoi à ce moment là de ma vie, alors que j’ai 36 ans, je perds mes moyens et je suis prête à TOUT pour avoir cette putain de fichue fève de merde.

– au fait où en est cette collection de fèves commencée en 1999 ?

– puis-je déshériter mon fils si il ne me prend pas comme reine ?

– sachant que j’ai commencé pour régime post fêtes il y a 3 jours, puis-je faire une entorse pour cause de galette ? Ché pô.

Ok une fois que vous réalisez que finalement ce n’est pas vous qui obtenez le graal/fève, le sang vous monte à la tête comme lorsque en CE2 cette peste de Cynthia a volé votre effaceur et a eu un A et vous un B.

Une fois que vous réalisez que c’est votre fille de 2 ans et demi qui a la fève, vous la regardez bien dans les yeux et vous lui rappeler que façon Dark Vador que VOUS ETES SA MERE.

Elle ne comprend pas, se couronne elle-même façon Napoléon, sourit à son père, le choisit comme roi pour glorifier Oedipe. Et vous restez conne avant d’insulter les rois mages, le sapin, le boulanger, la vie, le beurre.

Dure, dure cette rentrée !

ps : j’aime la galette, savez-vous comment ? Quand elle est bien faite avec du beurre dedans, tralala lalalalère.

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *