Lendemain de Noël

j

 

Le lendemain Noël on se dit qu’on a trop mangé.

Le lendemain de Noël on dévisses les emballages impossibles des cadeaux des enfants, on met des piles, on se dit que oups on n’a pas les bonnes piles, on passe 2 heures à construire les légos et autres jeux impossibles à faire seul si tu es un enfant.

Le lendemain de Noël on envoie des SMS pour dire « merci » ou « et encore Joyeux Noël ».

Le lendemain de Noël on a envie de dormir.

Le lendemain de Noël on dort.

Le lendemain de Noël si on marche dans la rue, on ne voit personne et on se dit qu’il flotte un air de fin du monde et qu’on serait pas franchement étonnés de voir un zombie.

Le lendemain de Noël on voit des zombies. Si,si.

Le lendemain de Noël on regarde le JT et les reportages sur les gens qui ont bien mangé et ont trop de cadeaux qu’ils iront échanger sur des sites spécialisés et aussi  des reportages sur ceux qui n’ont pas assez mangé et qui n’ont pas eu de cadeaux.

Le lendemain de Noël on range le costume du Père Noël en haut, tout en haut du placard.

Le lendemain de Noël on met des paquets d’emballages dans un sac immense qu’on descend dans une grosse poubelle à côté de celles de tous les voisins.

Le lendemain de Noël on se fait encore un repas de fête en famille le midi.

Le lendemain de Noël on repense à la soirée de la vieille et on se dit que oui, décidément la cousine Lola est une bien une connasse avec ses airs supérieurs.

Le lendemain de Noël on réalise qu’on va devoir retourner chez maman/belle-maman récupérer le cadeau du petit dernier qu’on a oublié derrière le sapin.

Le lendemain de Noël on se dit qu’on s’est donné vachement de mal comme chaque année pour faire des cadeaux à tout le monde et que, comme chaque année, on constate que les autres se sont pas donné autant de mal que nous.

Le lendemain de Noël on décide de faire une diète jusqu’au 31. Et puis non, zut, flute, on finit la bûche !

Le lendemain de Noël on se sent comme dans un rêve, une parenthèse.

Le lendemain de Noël on se dit que l’an prochain au lieu de faire semblant en famille, on ira donner du bonheur à ceux qui dans la rue n’ont rien.

Le lendemain de Noël on est un peu triste mais un peu content que ce soit derrière nous.

Le lendemain de Noël on regarde des films à la télévision.

Le lendemain de Noël on commence à faire la liste des résolutions qu’on prendre peut-être le 31.

Le lendemain de Noël on boit un thé, on embrasse les siens et on savoure.

 

 

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *