Les disputes entre frères et soeurs, une activité comme une autre.

s

Je me suis surprise hier en fin de journée à laisser mes deux grands se disputer très fort. Je n’ai pas dit « arrêtez tout de suite ou je vous punis », je n’ai pas dit « le plus intelligent est celui qui arrêtera le premier », je n’ai pas dit « bordel de m…, vous allez la fermer! », je n’ai pas dit « ok très bien, tout le monde dans sa chambre », je n’ai pas dit « vous êtes vraiment idiots mais vous avez quel âge ? 2,3 ans ? », je n’ai pas dit « est-ce que vous savez au moins la raison de votre dispute ? ».

Non, je n’ai rien dit j’ai continué de faire autre chose, comme si je ne voyais pas, comme si je n’entendais pas mon fils traiter sa soeur de « débile » et ma fille lui répondre « toi-même et j’ai deux frères et bah le petit il est gentil au moins, pas comme toi ».

Je n’ai rien dit parce qu’en fait je crois que ça fait partie du jeu des fratrie de se chamailler, ça les construit, ça les occupe, ça affirme leur caractère.

Et…ça me fait même rire et sourire (ouhhhhhh la mauvaise maman).

Du coup c’est décidé, l’an prochain, ils arrêtent la danse, le judo, le foot pour se mettre à fond dans leur activité préférée : la dispute.

Et chez vous, ça se passe comment ?

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *