L’interview de la serial mother : l’écrivain, Justine Levy

Justine Levy, serialmother de deux enfants

La jolie écrivain Justine Levy qui travaille à l’écriture d’un nouveau livre, est aussi une serialmother. Elle a répondu à mes questions avec beaucoup d’humour et de délicatesse.

CV de la maman

Nom : Levy

Prénom : Justine

Age : 36 ans                                                                                                                                     

Prénoms et âges des serialkids : Suzanne, 6 ans et Lucien, 2ans

Age de la 1ère nuit (on entend par nuit toute période comprise en 20h et 9h durant laquelle un enfant serait tombé dans un sommeil profond pendant plus de 8 heures) : 2 mois

Serialmother questions

Dernier câlin ? Un câlin obligatoire matin et soir, un câlin en cas de fierté parentale (oh le beau dessin, oh la bonne note, oh le beau caca), un câlin en cas de bobo…                             

Dernier caprice ? Mon fils de 2 ans se roule par terre 8 fois par jour, (Non ! Pas s’habiller; Non ! Pas tenir la main ; Non ! Pas laver les cheveux ; Non ! Pas éteindre la télé ; Non ! Pas arrêter d’embêter le chat). Je ne sais pas si, à ce stade, on peut encore parler de caprice. Ma fille de 6 ans a fait un caprice le jour des 2 ans de son frère, parce qu’elle trouvait injuste de ne pas avoir, elle aussi, un an de plus.

Dernière punition ? Jamais.                                                                                                  

Dernière envie de ne plus être mère, de partir vivre sur une île avec George Clooney, de croire qu’une couche concerne l’ozone et qu’un doudou est un mot antillais ? Une fois par semaine, en général le dimanche soir, quand l’appart est saccagé, le cartable avec les devoirs à faire introuvable, les enfants surexcités et le mari devant un match de foot avec 3 copains bourrés.                                                                                                 

Dernière fierté de maman ? Tous les jours, petites fiertés niaises et béates de maman gaga de ses enfants. Les plus mémorables, si je cherche un peu, seraient le jour où ma fille a réussi à déchiffrer « Mamie a fumé » (ou peut-être était-ce Mamie a volé ? Ou Papi a lutté ?) –  j’en ai pleuré, et celui où mon fils m’a pointée du doigt en disant Môman.                         

Dernière remise en question de maman ? Sans cesse. Il n’y a pas longtemps, ma fille m’a demandé si elle était sortie de mon ventre par mon nombril, et j’ai répondu oui.         

Dernier mot d’enfant ? « Maman regarde comme j’ai bien raté mon dessin ! » (Suzanne) et « Il est à moi mon bobo » (Lucien)

Dernière bonne adresse ? Pour les vêtements chics, drôles et jolis et les petits gadgets (collier Ponyo, broche papillon): Talc, rue des 4 vents à Paris.                                             

Dernière sortie en famille ? Samedi dernier, à la cité des Enfants à la Villette.               

Dernière histoire du soir? Pour Suzanne, La sorcière de la rue Mouffetard (elle hurle de rire et de frayeur); pour Lucien, Petit Ours Brun dit Non (« tu ne veux pas dire oui un peu ? Non,non,non ! »)                                                                                                                             

Dernier mot avant le dodo ? A tout à l’heure mon petit moustique.

Cette entrée a été publiée dans Serial Interviews, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *