L’interview de la serialmother : Fiona Pariente, galeriste

fion

Fiona Pariente est une femme qui jongle entre sa galerie d’art (Galerie Vintage à Paris) et sa vie de famille. Cette passionnée d’art élève ses deux fils dans une vraie joie de vivre, sorte de 2ème peau pour elle ! Qui est cette maman souriante, férue d’art et très « mama »?

SerialCV

Nom : Pariente

Prénom : Fiona

Age : 37ans

Situation de famille : Mariée ,2 enfants

Métier  :Galeriste

Prénoms et âges des enfants : Jeffrey 9ans, Harry 7ans

Age de la première nuit ? Tard, vers 2ans et demi…

fio

SERIALQUESTIONS

Dernier câlin ? Quand ils partent pour l’école…

Dernier caprice ?  Harry est plus capricieux, il collectionne les cartes de foot, et veut agrandir sa collection au quotidien…

Dernière punition ? Pas de punition ! Je ne suis pas assez sévère. Il est difficile d’appliquer des punitions quand vous travaillez la journée et que c’est la nounou qui doit l’appliquer à votre place.

Anecdote inavouable ? Petite Anecdote sur l’allaitement ! Apres 7 mois d’allaitement pour Jeffrey mon grand, je décide pendant l’été de le sevrer. Je décide de partir avec mon mari pour une croisière qu’un ami organise. L’erreur fatale ! J’ai eu des montées de lait au bout de 24h et ma poitrine est devenue aussi dure que du bois, j’ai passé le reste de la croisière sous une douche chaude pour calmer la tension. J’ai demandé à ma mère d’amener mon fils au port pour qu’à peine je pose le pied à terre il puisse me délivrer de cette douleur insoutenable ! Maintenant j’en ris !

Quelle est la période la plus difficile dans « l’élevage d’enfants ? » Ils sont encore jeunes alors toute leur éducation est encore à faire… Mais la plus fatigante est la période où il commence à marcher vers 1an, ils veulent devenir autonomes et tout découvrir seuls ; tout devient un danger à la maison. Les coins de tables, les prises, les fenêtres….être derrière eux en permanence est très épuisant.

Comment est née ta passion pour l’art ? Cette vocation est née tout à fait par hasard. L’art a toujours été dans la famille mes parents étant collectionneurs mais je ne comptais pas en faire mon métier. Pendant ma maitrise de droit je décide de partir vivre à NY pour le métier de mes rêves. Travailler à l’ONU sur la 42 ème …Un an magique de rencontres de chefs d’états, de population venu du monde entier. Puis le 11 septembre frappe NY et le monde change. Mes parents inquiets me demandent de rentrer sur Paris en pensant que l’ONU serait la prochaine cible. Mon père voit qu’une galerie se libère en face de chez eux au 8 rue des Saints Pères et me propose le projet d’ouvrir une galerie. Et je me suis dit « en avant pour la grande aventure ! »

Quels artistes te touchent ? Beaucoup de femmes artistes : Yayoi Kusama, Frieda Kahlo, Séraphine de Senlis mais aussi Marc Chagall, Rothko, Egon Schiele, Gustav Klimt.Leur poésie me donne envie de pleurer. Ces artistes me touchent au plus profond de moi même.

Comment abordes-tu l’art avec tes 2 fils ? Je leur parle des artistes tous les jours .Je veux que leurs noms deviennent familiers. Ils assistent à tous mes vernissages, je veux qu’ils comprennent que leur maman a un métier, qu’ils comprennent ce que représente une galerie, un artiste, une œuvre d’art, une peinture, une sculpture. Ils se mettent toujours à dessiner pendant les vernissages et essayent de vendre leurs œuvres aux invités !

Comment faire aimer l’art aux enfants ? Comment fais-tu ? Il faut les emmener au musée à un âge où ils sont capables de comprendre, d’être calme et d’apprécier les œuvres. Il ne faut pas qu’il soit trop jeunes. Et l’artiste doit me plaire. La fondation Louis Vuitton est magnifique, Musée d’art Moderne. Et le Musée Pompidou. En général je visite les expositions avant eux, il faut de la couleur des formes une énergie. Un vocabulaire qu’il puisse comprendre. Je reviens avec des petits cadeaux crayons dessins à colorier de l’artiste pour qu’il se familiarise puis je les emmène. Ils sont contents car ils ont l’impression de déjà connaître.( Warhol, Nikki de Saints Phalle, Fontana, Calder)

Qu’est ce qui te rend fière ? Leur manière de s’exprimer, la politesse, leur vocabulaire, l’apprentissage des langues étrangères, leur générosité et enfin leur amour envers les autres.

Que veux-tu leur transmettre ? Etre curieux, d’aimer, d’aimer et encore aimer la vie !

Dernière sortie en famille ? Zoothopie un dessin animé au cinéma.

A quoi ressemble une journée idéale chez vous ? Elles sont toutes idéales, chaque jour compte, chaque jour à son lot de surprise !

Dernier mot avant le dodo ? Je t’aime mon amour.

Cette entrée a été publiée dans Serial Interviews. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *