Ma visite au Généthon, le laboratoire du Téléthon

sm1

Lorsqu’en tant qu’ambassadrice on ‘a proposé de visiter le Généthon, le laboratoire du Téléthon, j’ai évidemment dit OUI.

J’avais évidemment des idées et des questions toutes faites du le Généthon :

– C’était un laboratoire droit sorti du futur

–  Je ne savais pas vraiment ce qu’on y faisait

– Je voulais savoir concrètement à quoi servaient les dons

– Je voulais savoir des tonnes de choses en fait.

Comme j’ai arrêté mes études de médecine en CP, que j’ai séché les cours de bio et de physique et que mon gout pour les sciences est limité, je pensais que la blonde que j’étais n’y comprendrait rien. Mais c’était avant de rencontrer un gentil monsieur, Arnaud, guide du Généthon, qui avec des mots simples et faciles a réussi à bien m’expliquer les choses.

sm6

Pour la petite histoire : Le Généthon a été créé en 1990 par L’Association française contre les Myopathies et financé par les dons du Téléthon. Le Généthon est un laboratoire à but non lucratif, pionnier du déchiffrage du génome humain et de la découverte des gènes responsables des maladies génétiques. Il est maintenant dédié à la conception, au développement et à la production de médicaments de thérapie génique pour les maladies rares.

Le Généthon c’est

-10.000 mètres carrés de laboratoires, un centre de bioproduction de 5000 mètres carrés.

– 230 collaborateurs dont 170 scientifiques.

– 4 suites de production de vecteurs, soit une capacité de produire plusieurs dizaine de lots cliniques par an.

– De nombreuses expertises complexes et diversifiées.

A quoi ça sert ?

3 millions de français sont concernées par les 7000 maladies rares dont 80% sont d’origine génétique. Le Généthon étudie l’ADN, cherche des remèdes, des médicaments, des thérapies géniques, mène des essais cliniques, invente et développe des thérapies innovantes, prépare des essais chez l’homme et produit des médicaments.

La thérapie génique c’est quoi ?

La thérapie génique consiste à corriger l’erreur du génome. D’abord on trouve le gène responsable de la maladie. Ensuite il s’agit d’introduire un gène sain dans les cellules du malade afin qu’elles fabriquent la protéine manquante ou déficiente. Ce gène est amené au moyen de  transporteurs appelés vecteurs.

 

Un peu d'ADN

Un peu d’ADN

Pour extraire l’ADN du sang il faut des automates d’extraction. Chaque machine coute 100.000 euros.

Banque de cellules ADN

Les cellules ADN sont gardées dans de l’azote (-196°). Chaque cuve coute 15.000 euros. Il y en a une vingtaine.

Banque de cellules ADN

Banque de cellules ADN

sm5

Il y a aussi la salle d’imagerie (attention là c’est le futur) où l’on analyse tout ça. La mise de la salle a couté 1,2 millions d’euros.

Et aussi un laboratoire P3 du vrai futur qui a couté 7000 le mètre.

Il y a aussi des gens motivés, des chercheurs engagés, des malades à soigner, une volonté commune de trouver, de l’espoir à chaque coin de couloir, des technologies à payer, des remèdes déjà trouvées, des vies sauvées et à sauver.

Et tout cela ça cout de l’argent. Et tout cela c’est grâce à vous, au Téléthon, à la volonté de personnes extraordinaires qu’on peut y arriver.

Ces maladies peuvent nous toucher tous en tant qu’individus, que parents, qu’enfants, qu’amis.

Voilà pourquoi il faut donner.(par ici)

Merci le Téléthon.

 

 

 

 

 

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *