Maman, je vais me shooter ! (dans le ballon)

Je shoote, tu shootes, il shoote

Samedi matin, mon serialkid de 5 ans a appris à jouer au football (disons qu’il a appris les fondements comme arracher la balle des mains de l’adversaire, poser délicatement le ballon dans le but l’air de rien, et crier des injures-espèce de Gormiti– à l’équipe d’en face).

Sur le chemin du retour, il me dit « Maman, je crois que je vais me shooter« .

«  Je te préviens il est HORS de question de parler comme ça-tu as 5 ans espèce de fou-tu seras privé de nutella pour 12 ans- tu vas avoir une conversation avec ton père, ton grand-père et ton arrière grand-père-qu’est ce j’ai fait pour avoir un fils qui parle comme ça-non mais t’es pas dingue-je te préviens les cours de judo c’est FINI, tu entends FINI-et tu peux oublier Eurodisney-tu es vilain-et si c’est comme ça, on annule le cours de rock aussi-c’est pas le tout d’avoir une gueule d’ange, il faut AUSSI être un ange-tu crois quoi- ne dis plus jamais des phrases comme ça blablablablablabla »

4 minutes plus tard alors que ma bouche s’asséchait d’injures sans gros mots (quel tour de force), le serialkid me dit l’air ahuri « bah maman, pourquoi tu t’énèrves ? Je vais m’shooter le ballon, c’est tout. C’est quoi le problème ? »

Je reprends mon souffle et ma dignité « Y’a pas de problème… Shoote DANS le ballon ! »

Un seul mot leur échappe et c’est tout qui part en vrille.

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *