Maman, je vais me shooter ! (dans le ballon)

Je shoote, tu shootes, il shoote

Samedi matin, mon serialkid de 5 ans a appris à jouer au football (disons qu’il a appris les fondements comme arracher la balle des mains de l’adversaire, poser délicatement le ballon dans le but l’air de rien, et crier des injures-espèce de Gormiti– à l’équipe d’en face).

Sur le chemin du retour, il me dit “Maman, je crois que je vais me shooter“.

 Je te préviens il est HORS de question de parler comme ça-tu as 5 ans espèce de fou-tu seras privé de nutella pour 12 ans- tu vas avoir une conversation avec ton père, ton grand-père et ton arrière grand-père-qu’est ce j’ai fait pour avoir un fils qui parle comme ça-non mais t’es pas dingue-je te préviens les cours de judo c’est FINI, tu entends FINI-et tu peux oublier Eurodisney-tu es vilain-et si c’est comme ça, on annule le cours de rock aussi-c’est pas le tout d’avoir une gueule d’ange, il faut AUSSI être un ange-tu crois quoi- ne dis plus jamais des phrases comme ça blablablablablabla

4 minutes plus tard alors que ma bouche s’asséchait d’injures sans gros mots (quel tour de force), le serialkid me dit l’air ahuri “bah maman, pourquoi tu t’énèrves ? Je vais m’shooter le ballon, c’est tout. C’est quoi le problème ?”

Je reprends mon souffle et ma dignité “Y’a pas de problème… Shoote DANS le ballon !”

Un seul mot leur échappe et c’est tout qui part en vrille.

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *