Maman quand tu seras morte, je t’achèterai des fleurs

On se force à faire croire à nos enfants que « non on ne mourra jamais parce qu’une maman ne quitte jamais ses enfants » et vlan on se prend en pleine tête (de mort) « maman, t’inquiète pas. Quand tu seras morte, je t’offrirai des fleurs et je les mettrai sur ta tombe« . Un peu interloquée j’ai répondu à mon fils que j’étais bien trop jeune pour mourir et qu’il n’avait qu’à m’offrir de fleurs de mon vivant !

Réponse de l’intéressé « ouais t’as raison…c’est vrai que dans ta tombe, ce sera compliqué pour toi de changer l’eau » !

Sans pitié…sale serialkid-eur va !

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *