Marre de la question qui tue “Et c’est pour quand le prochain ?”…(non mais, on fait ce qu’on veut d’abord)

Tout commence le jour où la femme rencontre son homme. Y’a toujours une vieille qui traine dans le coin pour demander “Alors ? Et le bébé ? Vous y pensez ?”.

Panique. Malaise. “Euh bah oui forcément on y pense.”

C’est le début d’une longue série de “Et l’prochain, c’est pour quand?” qui débute.

La deuxième fois est plus surprenante encore que la première. On est là, sur son lit d’hôpital, on vient de mettre au monde un serialbébé qui, avec ses 4kilos 3, a ruiné notre assise pendant au moins 2 mois, quand la vieille entre sans prévenir dans la chambre avec sa question qui tue “rhoooo, comme il est mignon. Il ne faut pas le laisser seul trop longtemps. Les familles nombreuses c’est drôlement bien. C’est pour quand le prochain ?

Là on a juste envie de lui dire qu’on a à peine sorti le premier, que la route est longue, qu’on n’est pas prête du tout à remettre ça tout de suite et que quand on aura repris un jour peut-être une activité sexuelle avec le serialmari (évanoui d’avoir assisté à la mise au monde de son bébé), on la sonnera. Et qu’elle sera vraiment la bienvenue pour assister à la procréation en direct live.

Une fois bébé n°1 grand, on décide enfin de se lancer dans le coup de la fratrie. Et là, la vieille (toujours la même) nous refait son coup de la famille nombreuse. “2 enfants c’est bien mais le 3ème, vous y pensez? Non parce que 3 c’est vraiment chouette. Il seront jamais tous les 3 contre vous.”

Merci la vieille mais là franchement je ne suis pas sûre de vouloir procréer pour avoir des alliés ou pour bénéficier de la carte de famille nombreuse. Et puis c’est super dérangeant cette question qui revient sur l’intention d’avoir un enfant ou pas. C’est très intime.

On n’est pas obligées ni d’avoir envie d’un bébé, ni, de mettre comme statut Facebook “je suis en train de procréer, merci de ne pas déranger.”

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *