Mes amies de 30 ans.

Les ami(e)s c’est ce que l’on a de plus précieux avec la famille (parfois même avant).

Moi j’ai des amies de 30 ans (ce qui est bizarre étant donné que j’ai 22 ans, passons.), une vraie bande, des liens solides, des souvenirs passés et à venir.

Mais force est d’avouer qu’avec ces bestioles qui inondent nos vies à toutes (communément appelées “enfants”), nous avons du mal à nous voir, à passer du temps ensemble et à nous téléphoner.

Avoir une conversation avec ma meilleure amie relève du challenge “attends je te rappelle, attends je suis en plein bain-diner-coucher, attends y’a le petit qui a vomi, attends y’a révision de la poésie, attends je suis naze je me couche…”

Alors on s’envoie des SMS (plus sûr, pas de risque d’interruption pour emmener le gosse aux chiottes), on se fixe des soirées copines genre 3 mois à l’avance, on se réserve des coups de fil en douce à la pause déj.

Mais surtout on a cette chance avec mes copines de s’aimer fort, de savoir que même si le temps passe à la vitesse grand V on sera là les unes pour les autres, qu’on n’ a besoin de se voir tous les jours comme au temps de notre adolescence pour savoir que l’on tient les unes aux autres.

En fait non, je n’ai plus 22 ans mais ce n’est pas grave. Je suis fière de pouvoir dire et écrire que j’ai des amies de 30 ans !

 

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *