Quand mes enfants me manquent

d

C’était jouissif de les voir partir dimanche dernier avec leurs grands sourires, leurs valises plus grandes qu’eux, leur bonheur de rejoindre les copains pour aller skier et faire les fous durant une semaine en colo.

C’était jouissif  de regarder serialfather et serialbaby et de se dire que nous serions rien que nous trois pendant une semaine, que nous allions profiter autrement les uns des autres et qu’il y a aurait du bon dans leur absence.

C’est jouissif de me faire des journées avec mon serialbaby sans être interrompue par le rythme des grands.

C’est jouissif ce sentiment de manque.

Mais là…j’avoue que j’ai bien envie de les retrouver dans deux jours ! J’avoue que  si le manque d’eux a un je ne sais quoi d’intéressant, j’ai SUPER envie de les toucher, de les sentir, de les embrasser, de discuter avec eux, de les voir, de faire un énorme câlin, de les entendre nous narrer leur folle semaine de colo et même de râler après eux !

Vivement dimanche que nous retrouvions serialfiston et serialprincesse !

PS : y’a serialdog qui fait la gueule là à côté de moi. Il dit, je cite « nanméao tu viens d’écrire que vous vous retrouviez à 3. J’existe quoi!!! »

 

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *