Replonger (dans les leçons)

s

Je croyais avoir quitté l’école hier. Et puis j’ai regardé mon passeport et il a bien fallu me faire à la (dure) réalité, je l’avais quittée 20 ans pus tôt.

Je croyais être encore capable d’apprendre une poésie en 30 secondes, comprendre un exercice de mathématiques niveau CM2 les doigts dans le nez, me souvenir de ce qu’était la Préhistoire, connaitre ma table de 9 sans hésiter un instant, reconnaitre un complément circonstanciel vite fait, pouvoir faire la différence entre un verbe du 2ème groupe et du 3ème groupe sans réfléchir et même savoir colorier sans dépasser.

Et puis mes enfants sont rentrés à l’école, et puis ils ont grandi et puis chaque soir avec eux lorsque je les aide à faire leurs devoirs, je suis bien contente, je l’avoue, d’avoir un Bescherelles sous la main, une calculatrice dans mon téléphone et des livres de leçons.

Chaque soir je réalise que si je sais aujourd’hui écrire correctement (enfin je crois) en français, c’est probablement grâce à madame Leblic, ma prof de CE1 ou à Mr Fougeron , mon maitre de CM2. Chaque soir mes deux grands me regardent l’ai halluciné car ils découvrent que leur maman ne sait pas forcément ce qu’est une ligne brisée (il faut dire que les mathématiques et moi, on a jamais été potes) mais je tiens bon, je ne vacille pas, je fais celle qui fait exprès semblant de ne pas savoir pour les piéger (tout un art).

Si ça s’trouve je passerai même en 6ème à la fin de l’année.

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *