Réunion d’école avec les parents ou comment les parents redeviennent des (très) petits enfants.

Donc réunion de début d’année pour expliquer ce que les serialkids vont faire  et apprendre à l’école.

Outre le fait que la maitresse évoque le fait que les serialkids ne savent plus à 16h si le pull roulé en boule par terre est à eux ou la voisine parce que, je cite la maitresse  « le matin ils font pas gaffe à comment ils sont habillés donc le soir forcément ils ne savent pas si ledit pull leur appartient« . Moi perso j’ai donc l’intention de tagger en gros le prénom de junior sur son pull et secondo de sensibiliser junior à l’étendue de sa garde robe…Genre il se souvient pas de son p***** de pull en cachemire. Bah MOI je m’en souviens et mon porte aussi.

Il y a un phénomène bizarre qui se répand au sein  de la corporation des serialparents les jours qui suivent la rentrée. Ce phénomène pas encore identifié est à mi chemin entre nostalgie et régression. Appelons ce phénomène le REE (Retour En Enfance).

Donc…les parents arrivent à la réunion au compte goutte parce que sortis de bureau en retard. Tels des touts petits enfants, les parents entrent dans la salle de classe esquissant un sourire  gêné et balbutiant à la maitresse « excusez moi Madame, j’ai pas vu l’heure« . Cro mignon ! La maitresse rend le sourire d’un air de dire « c’est pas grave mon grand, va t’asseoir« .

Le serialparent choisit son pupitre, son voisin et se met à rêver. Oui, le serialparent assis au mini bureau face au tableau noir se prend à rêver qu’il est redevenu un enfant. Cro mignon bis. Il regarde la classe, l’alphabet collé au mur et là il lève le doigt et dit « M’dame, m’dame, je peux poser une question? »

Le serialparent a l’air d’avoir attendu de lever le doigt et de demander à prendre la parole depuis une bonne vingtaine d’années. Cro cro mignon !

La maitresse lance un regard amusé et attendri et donne la parole au serialparent l’air de penser « vas y mon grand, lance toi ! « .

Et tout intimidé, le serialparent qui ne connait pas encore les autres serialparents « camarades », pose doucement sa question.

A la sortie de la classe, le serialparent se dit que, décidément, tout est passé trop vite et qu’il se damnerait pour retourner en CP et s’asseoir derrière un pupitre. On nage en plein REE. Et c’est bien.

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *