Scouts toujours

Demain serialfiston va à son deuxième camp scouts. Pour 18 jours. 17 nuits.

Sans sa maman, sans son papa mais avec ses 18 paires de chaussettes, ses 18 slips, sa gourde, ses chaussures de marche, son meilleur pote, son énergie de dingue, son envie de passer des vacances d’enfer, sa hâte de camper, son sac à dos plus grand que lui, son sac de couchage, son couteau suisse.

Sa maman, ici présente, se dit qu’il va vachement lui manquer mais qu’il va vachement s’éclater, qu’il risque d’avoir le blues un peu mais qu’il va se créer des souvenirs pour la vie, qu’il peut trouver le temps long mais que quand il sera l’heure de rentrer il ne voudra plus quitter ses potes.

Et comme en fait, sous mes airs de mauvaise mère, je suis très (trop) mère poule, je lui ai déjà envoyé une lettre qu’il trouvera à son arrivée avec dedans une photo de sa serialfamily. (sans compter que j’ai planqué de la bouffe dans chaque botte, on sait jamais hein le pauvre chou, faudrait pas qu’il meurt de faim)

 

 

Cette entrée a été publiée dans Serial Humeurs. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentez ce post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *